Les pieds dans l’eau

Voici une série de photos qui datent un peu, je ne sais pas comment je me débrouille pour avoir autant de retard dans la mise à jour de mes photos. Nous sommes donc fin octobre, au bord de l’eau, je suis en affût sans but précis. Hérons, Martin pêcheur, râle, franchement je ne sais pas ce que j’attends mais je sais que je suis sur un lieu où il peut se passer des choses. Et finalement, c’est un oiseau auquel je n’avais pas pensé qui pointe le bout de son bec: le Tarin des Aulnes.

Un petit groupe d’oiseaux vient manger je ne sais quoi à la surface de l’eau, mais en tout cas ça a l’air bon, et tous les perchoirs sont bons pour s’approcher de la suface.

Parfois il y a 2 oiseaux dans le champ, mais impossible d’avoir les 2 avec la tête tournée du bon côté !

Le groupe de Tarins disparait, puis plus rien ne se passe. Le Martin pêcheur passe et repasse, mais ne s’arrête pas. Enfin si, mais très loin. Cherchez bien…

Un peu plus tard, un cygne vient me saluer, ce sera le dernier oiseau assez sympa pour passer devant moi cette fois-ci !

Quelques jours lus tard, nouvel affût au même endroit. Cette fois, après 2 bonnes heures sans que rien ne se passe, c’est une Grande Aigrette qui vient se poser pas très loin. Je reste immobile jusqu’à ce qu’elle commence à pêcher. En prospectant, elle vient dans ma direction. Apparemment le camouflage fonctionne bien. Il faut dire que j’ai de longues branches d’Aulne juste au dessus de la tête, encore couvertes de feuilles et qui du coup me plongent dans l’ombre.

A force de se rapprocher de moi, l’inévitable arrive, même si je bouge très peu. Je suis repéré…

La belle reste quelques secondes immobile, puis s’en va. Au même moment, un groupe de tarins est juste à ma gauche. Du coup, j’enchaine !

Et pour finir, l’après midi même, alors que cette fois je suis bien au chaud dans mon salon, je reçoit la visite d’un écureuil. Comme j’ai tendance à couper la queue sur les photos, cette fois je monte le 400mm sur le boitier au lieu du 500, mais ça ne change rien, il est trop près de toute façon !

oups !

Pour finir, un spectateur surprise fait son apparition: une sittelle. C’est elle qui clôture cette série !

Cet article a 1 commentaire

  1. bonsoir Jean Christophe
    superbe série !!!!!! merci pour ces belles images un régal
    cordialement
    Pierre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.