Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

On prend les mêmes et on recommence !

Ces 2 derniers jours, j’étais en congé. J’en ai profité pour retourner voir les Pics, le Pouillot siffleur et les Pies-grièches. C'est surtout mon matériel reflex qui a été à l'honneur. Hier après-midi, il y avait un peu de lumière, et j’ai tenté de photographier la femelle de Pie-grièche écorcheur en plein vol. Je connais bien sa trajectoire, mais ce ne fût pas gagné pour autant. Mais au final, après 250 prises, j’ai réussi à obtenir quelques bonnes photos dont je suis bien content. Un exemple, ou la Pie-grièche reste un peu cachée derrière ce bout de ronces avec ses fleurs blanches, qui m’a gâché un bon nombre de photos ! J’ai hésité à aller lui faire sa fête, mais cela aurait impliqué d’aller piétiner à 1 mètre du nid alors je me suis abstenu et j’ai fais avec !

IMG_2746.jpg

Ce matin, je suis retourné dans mon bois pour aller voir la petite famille de Pics épeiches. Quelle fût ma surprise de voir 1 jeune sorti du nid et pousser ses cris puissants depuis le pied d’un petit arbre ou il essayait de s’accrocher comme un grand…
Je commence une séance d’affût, cette fois j’ai pris la télécommande filaire pour déclencher mes photos et je relève le miroir, ce qui permet d’éviter le flou de bougé du matériel. Je reste également en mise au point manuelle, qui bien que très délicate reste plus précise que l’autofocus qui est aveugle à cause du manque de lumière. Alors que je fais quelques images à la loge, voici qu’un 2ème jeune saute du nid sous mon nez ! Il atterrit pratiquement à mes pieds ! Je reste quelques instants pour l’observer, puis un adulte arrive et commence à alarmer… Du coup je me suis vite éclipsé pour les laisser tranquille, car vu que l’aire des Autours n'est qu'à 100 mètres, moins ils se feront entendre et mieux ce sera…

Voici une petite photo du jeune fraichement sorti du nid. J'ai eu du mal à obtenir une photo à peu près nette car il tremblait tout le temps et la vitesse pour les photos était de l'ordre de 1/13 à 800 iso...

pic_epeiche94.jpg

Pour finir la matinée, je décide de retourner voir mon Pouillot siffleur. Je finis par le trouver, à 100 mètres de distance de notre dernier point de rencontre. Et là, gros coup de chance, je m’aperçois que je suis en fait à 4 mètres du nid, situé au sol sous un petit tas de brindilles ! Heureusement que je n’ai pas marché dessus… Du coup, j’y retourne cet après-midi pour essayer de faire des photos, et le résultat n’est pas vilain. Et ceci malgré le manque de lumière qui m’oblige également à travailler en mise au point manuelle, avec le miroir relevé et la télécommande filaire. Les conditions d’affût sont assez confortables, car cet oiseau est peu craintif, même si je pense avoir quand même dérangé un peu le couple durant ma séance photo, qui néanmoins est restée brève.

IMG_8750.jpg
La photo est prise à 4 mètres:

IMG_3334.jpg

J'ai commencé à mettre à jour la galerie, mais j'ai encore du travail car il faut sélectionner les meilleures photos, ou les moins ratées, ça dépend des jours...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet