Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Voyage intergalactique

Pendant mon séjour à Rémuzat, je me suis trimballé mon téléscope astronomique, histoire de profiter de la qualité du ciel du coin, réputé très noir car loin de toute grande ville et donc de toute pollution lumineuse. Ca m’a demandé pas mal d’organisation pour pouvoir trimballer mon matos photo, mon téléscope astro et mon vélo dans ma Dacia tout en devant dormir dedans aussi !

Finalement ça l’a fait. Le truc qui l’a moins fait, c’est la météo : ciel couvert, vent permanent, heureusement, j’ai pu sauver 2 nuits pour tenter de photographier une galaxie que j’adore et que je trouve vraiment sympa : M51, dite la Galaxie du tourbillon. Elle se trouve juste en dessous de la queue de la casserole de la Grande Ourse, dans la constellation des Chiens de Chasse. Bon, pour cette fois, on ne dira rien sur la chasse…

Alors voilà, la première nuit, le temps d’arriver à tout mettre en place et de tout régler, ce qui prend bien 2 heures, je commence à prendre mes photos. Je décide de faire des poses unitaires de 3 minutes, en corrigeant le suivi manuellement avec mon oculaire réticulé éclairé. Avec cette méthode, une petite partie de la lumière collectée est déviée vers un oculaire qui comprend des graduations rétro-éclairées. Je dois alors trouver une étoile guide, c'est-à-dire une étoile suffisamment lumineuse pour que je puisse la voir, ce qui est déjà très délicat, et qui soit dans le champ de vision que j’ai à disposition autour de la galaxie, ce qui est également délicat. Je dois placer cette étoile à un endroit précis sur les graduations de l’oculaire, et ensuite m’assurer qu’elle ne bouge pas durant les poses de 3 minutes, en corrigeant les erreurs de suivi avec une télécommande qui commande des 2 axes motorisés du téléscope. Ça parait simple comme ça, mais je vous garantit que c’est très dur à mettre en œuvre, surtout que la moindre erreur de suivi apparait sur la photo finale, et que ces erreurs sont souvent brutales et soudaines, sans prévenir, à cause des défauts d’usinage des différentes parties des pièces d’entrainement des axes.

La première nuit, j’ai pu faire 15 photos correctes. Dommage, car alors que j’étais bien lancé et que je commençais à maitriser, voilà qu’à force de tourner pour compenser la rotation de la Terre, le boitier photo est venu au contact du trépied. Impossible de continuer à prendre des photos ! On devine le problème sur ces photos, prises à 4h du matin.

IMG_6055_copie.jpg
IMG_6056_copie.jpg
Et alors que je pensais ne pas pouvoir retenter la chose, la dernière nuit sur place à été assez belle. Cette fois, j’ai pu prendre 16 photos correctes, et là encore, j’ai été stoppé dans mon élan. Cette fois, ça a été à cause de la buée qui a commencé à recouvrir la lentille du téléscope. Quand ça commence, on ne peut plus rien faire. Parait qu’il faut acheter une résistance chauffante pour mettre autour du tube pour éviter ce problème, mais bon, je ne suis pas encore équipé…

Du coup, j’ai monté et bidouillé tout ça avec photoshop, et voici ce que ça donne. On a donc l’assemblage de 31 images de 3minutes de pose chacune, prises à une focale de 2000 mm F/6,3 :

nouveau1.jpg
Je trouve le résultat plutôt sympa, même si j’aurais aimé assembler plus d’images. On voit par exemple que la limite entre la lumière de la galaxie et le fond de ciel est un peu brutal, mais je n’ai pas pu faire mieux, le fond de ciel était à la base trop bruité.

Commentaires

1. Le lundi 3 juillet 2017, 19:58 par Pierre Derycke

bonjour Jean-Christophe

pas mal du tout ,bonne acquisition mise au point ,suivi ...
un véritable exploit faire le contrôle de suivi a l'oculaire a cette focale c'est fou !!!!!
le traitement pas mal il manque juste un peu de couleurs pour la Galaxie (bleue) et la fond de ciel trop noir ,mais tout ça c'est normal pas assez de poses donc trop de bruit
pour améliorer le setup je conseille vivement une petite caméra autonome d'autoguidage (synguider) pas besoin d'ordi !!!!
a vérifier si il y a une prise st4 d'auto guidage sur la monture ?

encore bravo
Pierre Derycke

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet