Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Baronnies

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 27 mai 2017

Changement d'air

Fin avril, je suis parti quelques jours dans les Baronnies, histoire de changer d’air et de fuir la Pays de Gex où les oiseaux se font toujours très discrets. J’ai posé ma Dacia vers Rémuzat, site à Vautours, histoire d’avoir au moins un sujet photographique de sur. Et puis ça change des vautours qu’on voyait tous les jours à la télé pendant la campagne présidentielle…

Normalement, dans le sud, il fait beau et chaud. Normalement j’ai dit ! Apparemment, parfois, il y a un vent de fou tous les jours, il pleut et il neige même fin avril. Et puis des fois ça gèle la nuit, -4 degrés. Enfin bref, même avec tout ça, je ne me suis pas laissé abattre.

Première matinée au bout du rocher des vautours : Ben je vois bien des vautours aux jumelles, mais ils sont très loin. De toute la matinée, seulement 2 oiseaux passent devant moi. Mais en même temps, ils passent où il faut, alors je ne suis pas bredouille !
Le premier :

_D2_8452camraw.jpg
_D2_8461camraw.jpg
_D2_8468camraw.jpg
Le deuxième (perso c’est ma photo préférée) :

_D2_8475camraw.jpg
En fin d’après midi, je retourne sur le site, mais c’est encore pire que le matin. Seulement une petite photo correcte.

_D2_8903camraw.jpg

Le lendemain matin, c’est encore pire : 0 vautours. Par contre, à un moment, je repère à ma gauche un rapace qui fait tout petit à côté des vautours, alors qu’à la base c’est un grand rapace prestigieux mangeur de serpents : le Circaète Jean-le-Blanc ! Il fait une petite boucle devant moi, j’arrive à le cadrer et à le suivre assez bien pour que l’autofocus fasse son travail correctement, cool ! Ce sont mes premières photos de ce beau rapace !

_D2_9043camraw.jpg
_D2_9046camraw.jpg
_D2_9053camraw.jpg
Dans l’après midi, quelques vautours passent, enfin, ça fait plaisir ! A cause du vent, ils ont tendance à voler un peu loin de la falaise, alors je change mon petit 400mm sur sa tête vidéo contre le gros 500mm sur sa tête pendulaire, histoire d’avoir plus de proximité. Par contre, ça devient beaucoup plus difficile de suivre les vautours en vol avec le gros matos. Mais bon, j’y arrive pas trop mal, et l’autofocus aussi se débrouille. Et puis au moins j’ai pas l’air ridicule à côté du Nikoniste qui a aussi un 500mm F/4…

_D2_9716camraw.jpg
_D2_9835camraw.jpg
_D2_9842camraw.jpg
_D2_9872camraw.jpg
Par contre, mon 500mm fait quand même petit à côté du 600mm F/4 des Belges qui nous rejoignent…
A ce moment, je leur dit : « Ah bah c’est dommage, le Grand Corbeau vient de décoller, vous avez loupé la photo du vautour avec le Grand corbeau à côté ». A peine fini ma phrase que j’entends une grosse rafale de photo. En fait, le Grand corbeau vient de revenir se poser sur le dos du vautour pour le déranger et le faire partir. Et du coup, je suis le seul à avoir loupé la scène. Sans commentaires…
Et puis bien sur, il y a toujours le lot de belles photos gâchées par un chemin où des bâtiments en arrière plan…

_D2_9803camraw.jpg
_D2_9903camraw.jpg
ça se termine dans la belle lumière du soir.

_D2_9924camraw.jpg
_D2_9935camraw.jpg