Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Bruant jaune

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 2 mars 2014

Avant-goût de printemps

Ce matin, le soleil est de la partie. Cool, j'attrape le sac avec le 500mm dedans (il est toujours aussi lourd ce sac !) et je pars sans savoir ou aller. Je décide de passer voir si la Pie-grièche grise est à sa place. Je me dis qu'elle est peut-être déjà partie vu les températures clémentes. Arrivé sur place, impossible de la trouver. Mais je remarque qu'il y a de l'activité dans la haie. Il y en a eu tout l'hiver, mais je n'ais pu photographier que le petit Rougegorge. Aujourd'hui, quelques bruants jaunes sont là, ils commencent à bien chanter, les mâles se chassent, on dirait que le printemps arrive. Je décide de m'avancer en voiture dans le chemin et de m'en servir d'affût. J'ai beau arriver lentement, le bruit de mon moteur avec le starter a fond (qui ne se régule plus depuis que le joint du collecteur a brûlé) fait partir tous les oiseaux plus loin. Bon ils ne sont pas tombés comme des mouches, c'est déjà ça. Le catalyseur fonctionne toujours !

Après un peu de patience, quelques bruants jaunes et des roseaux commencent à se montrer, mais toujours a couvert dans la végétation. Il y a notamment 2 mâles de bruants jaunes qui passent leur temps à se courser et à tourner en rond autour de ma voiture. Je les suis attentivement, et au final, lors de leur petites poses, un oiseau vient 2 fois se poser quelques instants assez près et à peu près à découvert. Cet oiseau est tellement beau que je suis bien content de pouvoir le mettre en boite !
Sur ces photos, il y a des branches en premier plan, mais heureusement elles n'apparaissent pas sur la photo car elles sont bien défocalisées:

_MG_6948.jpg
_MG_6956.jpg
Pour celle-ci, l'a moitié de la lumière a traversé la vitre arrière très sale de mon express (je voulais la laver aujourd'hui, je vous le jure!) avant d'entrer dans le fût du 500mm, mais heureusement là encore la netteté est assez bonne...:

_MG_7047.jpg
L'oiseau a décollé pendant que je prenais une série de photos, du coup sans faire exprès j'aurais pu faire une magnifique photo. Je dis "j'aurais" car de près elle est floue juste comme il faut. Je pense que c'est un mélange de flou de bougé (1/2500s) et de mise au point car l'autofocus n'a bien sur pas eu le temps de réagir au bond en avant de l'oiseau:

_MG_7049.jpg
J'ai eu moins de chance avec le Bruant de roseaux, toujours derrière des branches. Dommage !

_MG_7018.jpg
Entre 2 bruants, le petit Rougegorge a fait une apparition. J'ai du appuyer le 500mm sur le rétroviseur et me contorsionner pour faire cette photo, mais je pense que ça valait le coup ! Le Rougegorge est toujours photogénique, c'est un avantage avec cet oiseau.

_MG_7003.jpg
J'y retourne l'après midi, mais cette fois pas la moindre photo. Mais en repartant, j'aperçois très loin un point blanc dans les Zeiss. Et oui, la Pie-grièche grise est encore dans le secteur ! C'est toujours un plaisir d'observer cet oiseau. Je voulais tenter à nouveau de la photographier cet hiver, mais je n'ai pas eu le temps, et la météo n'a pas aidé. Faut bien travailler, car ce n'est pas en prenant des photos d'oiseaux que l'on gagne sa vie malheureusement !

lundi 31 mai 2010

Querelles entre voisins

Hier après-midi, après la pluie qui a duré une bonne partie de la journée, je vais faire un tour vers ma petite friche pas très loin de chez moi. Je me gare en voiture pour observer ce qui se passe, et je peux voir que le couple de Pie-grièches écorcheurs est en plein nourrissage. Un couple de Bruants jaunes semble également aller et venir du même endroit, ainsi qu’un merle. Voici une petite photo de Monsieur Bruant jaune dans le semis à côté de la friche :

IMG_1492.jpg

Je décide de m’approcher en voiture car un chemin fait en partie le tour de la parcelle. La femelle de Bruant jaune ne tarde pas à me montrer l’emplacement de son nid dans les ronces. Un peu plus tard, la femelle de Pie-grièche fait de même. Les 2 nids sont à environ 3 mètres l’un de l’autre ! Le merle, lui, est quelques mètres plus loin. Les pauvres bruants se font régulièrement chasser par les Pie-grièches, ce qui n’est pas étonnant vu la différence de gabarit entre les 2… Mais ils tiennent bon et semblent motivés pour nourrir leur nichée. J’essaie de faire quelques photos au reflex (la longue-vue est restée à la maison) mais ce n’est pas facile car je suis un peu loin et les oiseaux se perchent dans les ronces, rarement en vue. Chez les bruants, le mâle ne fait aucune apparition près du nid, comme l’an dernier au même endroit d’ailleurs. Du coup je n’ai que la femelle à me mettre sous la dent, et elle est quand même moins jolie que monsieur… Chez les Pie-grièches, c’est le contraire comme d’habitude, la femelle se fait discrète et le mâle se montre bien, même s’il semble un peu dérangé par ma présence. Il hésite plusieurs fois à ravitailler son nid mais y va quand même de temps en temps. Je n’insiste pas trop et repart après 1 heure passée près des nids. Voici une photo de la femelle de bruant, qui est venue à environ 8 mètres de ma voiture grâce à la Pie-grièche qui l’a poussée dans ma direction… :

IMG_1516.jpg

Et la fameuse Pie-grièche, photo pas terrible mais je n’ai pu faire mieux :

IMG_1530.jpg