Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 16 août 2014

Où sont passés les chevreuils ?

Cet été, il parait qu'il y a eu, comme chaque été, le fameux rut du chevreuil. Et bien moi je n'ai rien vu de tel... Après quelques sorties le soir après le boulot, j'ai bien aperçu 1 ou 2 chevreuils, mais pas de comportement spécial. La moisson de photos n'a pas été exceptionnelle cette fois. Il faut dire que cette année, depuis début juillet, il pleut à peu près.... tous les jours, et particulièrement tous les soirs ! Du coup pas beaucoup de sorties non plus.

Histoire d'agrémenter le site, voici mes seules photos réalisées depuis la fameuse soirée passée avec les renards. Il y a d'abord eu le brocard aux bois pas très jolis, dont 1 est cassé d'ailleurs, qui est sorti subitement du bois et qui m'a repéré immédiatement, me laissant le temps de tourner l'objectif vers lui pour faire une photo:

_MG_9691.jpg
Ensuite il y a eu la chevrette que j'ai approchée dans le pré en longeant l'orée du bois, sans me faire repérer. Une fois arrivé à 30 mètres d'elle, j'ai été repéré par un autre chevreuil qui était dans le bois et que je ne pouvais absolument pas voir. En aboyant, il a alerté la chevrette qui m'a repérée de suite. Mais au lieu de partir, elle est restée 30 minutes à me tourner autour ! la lumière était faible mais j'ai pu faire une série de photos que j'aime beaucoup, car l'animal semble noyé dans un flou vert du au fait que la végétation était aussi haute que mon trépied...

_MG_9764.jpg
Il y a aussi eu le soir où j'ai fait fuir sans faire exprès les 2 chevreuils que Patrice attendait depuis 4 heures dans sa tente affût (encore désolé...).
Et puis il y a eu le soir ou 2 jeunes cerfs sont sortis à la tombée de la nuit. C'est ce soir-là que j'ai testé ma housse antibruit pour le reflex. En réalité, elle est constituée d'une polaire enroulée autour du boitier et tenue par un gros élastique. Bon, j'ai testé, ça atténue le bruit et les animaux y font moins attention. Par contre c'est un peu dur d'atteindre le déclencheur en enfilant le doigt sous la polaire... Bref c'est encore à améliorer. J'ai quand même été repéré par les cerfs, je ne sais pas si ce fût par l'odeur, le bruit ou la vue, mais bon j'ai quand même pu faire des photos avant qu'ils ne retournent dans le bois:

_MG_9881.jpg
_MG_9909.jpg
Et depuis, j'ai juste eu un joli brocard aux bois magnifiques un soir qui s'est approché à 20 mètres de moi, mais toujours derrière des branches le long du bois. Au moment où il allait être bien dégagé, il a du me sentir (étant donné que je n'ai pas bougé et que je n'ai pas déclenché) et a bondit dans le bois. Raté pour cette fois !

dimanche 27 mars 2011

Viens ma biche !

Vendredi après-midi, Je reçois un appel de Jean-Robert, un paysan du secteur. Il me dit que 8 biches sont sorties du bois et se promènent au milieu du colza, en plein soleil !

Je pars immédiatement le rejoindre avec mon gros sac photo. Entre temps, les biches sont rentrées dans le bois. Je pars m'installer à l'endroit qu'il m'indique, et j'attends un moment. Un peu plus tard, J-R, en venant me rejoindre, marche probablement sur une branche morte au mauvais moment...
Résultat, c'est un groupe de 14 individus qui déboule en face de moi ! Je laisse la longue-vue et saisis le reflex, que j'appuie sur la longue-vue, elle même sur le trépied. J'essaie de profiter du passage des animaux, qui font une halte au milieu du champ avant de s'éloigner bien plus loin et de disparaitre dans le bois.

Ce fût une belle observation, qui reste l'une des premières de cet animal en plein jour pour moi !

IMG_6577.jpg
IMG_6596.jpg
IMG_6607.jpg

dimanche 18 juillet 2010

Les biches sont de sortie

Après quelques soirs de prospection, et de nouveaux ennuis de surchauffe avec ma voiture (je pensais avoir résolu le problème mais ça a l'air plus grave que prévu...), il est toujours aussi difficile de photographier les mammifères. Les quelques renards repérés s'enfuient à plus de 200 mètres, les chevreuils galopent souvent dès qu'on passe en voiture à moins de 100 mètres, et les cerfs sortent trop tard du bois. Hier soir, en compagnie de mon guide Jean-Robert, j'ai pu photographier 3 biches qui n'ont pas trop été effrayées par la voiture. La lumière était très limite et une fois de plus, sur une rafale de photos, une seule est nette. Il faut dire qu'à main levée, en appui sur la vitre de la voiture, c'est difficile de ne pas bouger avec une vitesse d'obturation de 1/30 ! La photo est prise au reflex bien sur, car la digiscopie est inutilisable dans ces conditions de lumière.

IMG_3547.jpg

J'ai pu faire un peu plus tard, à la nuit tombée, quelques observations de renard et de cerf qui ont bien rempli la soirée.

dimanche 4 juillet 2010

Des bêtes à plumes aux bêtes à poils…

L’été arrive, et les oiseaux deviennent globalement plus discrets. En journée, la chaleur rend difficile la prise de vue. Du coup, en ce moment, j’essaie de m’intéresser aux mammifères le soir, surtout depuis que je possède le reflex, qui se prête bien mieux à cet exercice que la digiscopie. Ce n’est pas chose facile, car ces animaux ne grouillent pas dans les champs. De plus, je fais galoper les renards simplement en m’arrêtant en voiture au bord de la route à 200 mètres d’eux, les chevreuils partent même si je ne fais que passer en voiture sur le chemin près d’eux. Jeudi soir, alors que je suis bien motivé, ma voiture fait une surchauffe sur un chemin, je dois attendre que ça refroidisse et rentrer au plus vite…
Vendredi soir, une prospection assez complète me permet de voir une chevrette avec son petit, que je mets en alerte à bien 200 mètres en m’arrêtant au bord de la route, toujours en voiture. Mais elle ne part, c’est déjà ça !

IMG_3517.jpg

A la nuit tombée, en rentrant, j’observe un cerf, une biche et un faon ensemble dans une parcelle de blé. Du coup, samedi soir, je décide d’y faire un affût, car il parait que les cerfs sont tous les soirs au même endroit, même si pour l’instant, de mon côté, je n’ai jamais réussi à en voir un deux fois dans la même parcelle. J’arrive discrètement et m’installe avec mon filet de camouflage le long de la haie qui borde la parcelle. Dix minutes plus tard, le petit sort la tête du blé ! Il est là, et sautille dans ma direction, pour venir se recoucher à 30 mètres de moi. Au passage, j’arrive à réussir une petite photo :

IMG_3529.jpg
IMG_3527.jpg

Par la suite, je suis plein d’espoir de voir la biche arriver, et pourquoi pas le cerf aux jolis bois de la veille. Mais il n’en sera rien, car l’orage arrive et m’en met plein la tronche, je rentre à la voiture dans l’urgence en essayant de protéger au mieux le reflex et son objectif !

lundi 21 juin 2010

Le Cerf sauve l'honneur !

Ce week-end, le temps pourri se s'est pas prêté à la photo ! J'ai effectué quelques prospections pour essayer de trouver un nouveau couple de Pie-grièches (j'aimerai bien photographier un beau mâle pour finir la saison) mais je n'ai pas trouvé d'oiseaux au comportement assez prévisible. Au programme également, une petite ballade avec Bertrand qui m'a permis de découvrir la présence du Bruant proyer dans le coin, le jour même ou le paysan est venu faucher la prairie qui accueillait peut-être son petit nid...

Dimanche soir, malgré le temps bien couvert, je suis allé prospecter les mammifères, et ce fût une bonne idée car j'ai ramené ma toute première photo de Cerf (merci Jean-Robert pour les tuyaux !). Les mammifères sont des animaux aux réactions très différentes, je n'arrive pas à les cerner. Tantôt ils galopent à 200 mètres de la voiture, tantôt on les approche à 50 mètres sans qu'ils se préoccupe de nous... Mais c'est une chose que je vais essayer d'approfondir.
La photo est prise à environ 10 mètres de la voie rapide, pourquoi chercher des animaux dans la nature alors qu'ils semblent aimer vivre près du bitume et du béton ??? Pour cette image la vitesse est de 1/20 à 800 iso, en appui sur le rétroviseur, c'est plus que limite mais avec la mitraillette du 50D on peut toujours espérer une photo nette dans le tas !

IMG_3487.jpg