Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Corbeau freux

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 31 janvier 2015

Le petit Rougegorge de 2015

Le week-end dernier, à force de vadrouiller dans la campagne, j'ai trouvé quelques oiseaux à observer. J'ai l'impression que plus les années passent, moins il y a d'oiseaux. Je l'ai surement déjà dit plusieurs fois, mais ça semble se confirmer encore une fois tant il est difficile de trouver des sujets dans les secteurs habituels. Samedi matin, je pars à 5h à la frontale pour... ouai en fait non, je dors comme d'hab jusqu'à 10h pour récupérer de ma semaine de boulot ! Donc c'est un peu plus tard que je pars vadrouiller en voiture, pour finalement trouver un grand groupe de corbeaux et de pinsons au bord d'une petite route. Il se met à neiger, je me concentre sur les corbeaux mais je ne trouve pas vraiment de photos intéressantes à faire, surtout qu'ils ne semblent pas apprécier ma voiture et décollent pour se percher plus loin dès que je m'approche...

_D2_0831camraw.jpg
Le temps passe et quelques pinsons se rapprochent de la voiture. Mais au final un seul se rapproche assez pour que je puisse faire quelques photos au reflex.

_D2_0842camraw.jpg
Dimanche matin, le temps est gris, je pars tout de même avec le matériel reflex. Après avoir fait le tour du quartier sans rien voir, le décide, avant de rentrer, de prendre le chemin qui longe la voie rapide, histoire de regarder dans les champs environnant si des mammifères sont de sortie. Entre temps, le ciel s'est dégagé et il y a du soleil, miracle ! Tout à coup, 2 grosbecs décollent de la haie juste devant moi. J'arrête la voiture, histoire de voir s'il y en a d'autres ou si ces 2 là veulent bien revenir dans cette haie qui longe le chemin. Je scrute aux jumelles, j'attend, mais rien. Puis voici un petit rougegorge qui vient de poster le long de la haie 20 mètres devant ma voiture. 10 minutes passent et il n'a toujours pas bougé. Frustrant car je ne peut pas le photographier d'où je suis. Je décide alors de tenter le coup. Je démarre le moteur, je met la 1ère et j'avance tout doucement. Je coupe le contact, l'oiseau ne bouge toujours pas ! 99 rougegorges sur 100 auraient déjà foutu le camp un peu plus loin, mais cette fois j'ai du tomber sur l'exception !

Je suis maintenant près de lui, j'appuie le 500 sur la vitre de la portière et j'attend que Monsieur Rougegorge veuille bien bouger un peu. Car là y a comme un obstacle entre nous... Pourquoi j'ai pas tenté d'avancer un peu plus ???

_D2_0878dpp.jpg
En plus la haie a été taillée mais pas au taille haie... Les coupes ne sont pas très jolies, faudrait pouvoir faire une photo à un autre endroit.
Ca y est, il a bougé. Bonne nouvelle, il n'est pas mort ! Bon c'est pas encore terrible ici:

_D2_0883.jpg

Il bouge encore. Bon y a de l'idée mais c'est pas encore ça...

_D2_0886.jpg
_D2_0889.jpg
_D2_0913.jpg
Quand tout à coup, après 20 minutes de patience, le miracle se produit ! Il est pas joli mon rougegorge ?

_D2_0967camraw.jpg
_D2_0990camraw.jpg

Bon je vous l'accorde, il a choisi de se percher sur une branche broyée par la dernière taille. Il finit par repartir dans les branches, mais 10 minutes plus tard, il m'offre une jolie posture dans un bel environnement. Il y a un joli poteau électrique en béton 100 mètres derrière l'oiseau. Je le sais car quand j'ai voulu prendre une série de photos, l'autofocus ne voyait apparemment pas le rougegorge et partait systématiquement sur le poteau !!! Dans le viseur je voyait un joli poteau avec une tache orange devant... Après avoir insulté quelque secondes mon 7D, il finit par comprendre que je ne suis pas photographe chez EDF. Heureusement que le rougegorge n'a pas bougé entre temps !

_D2_1059camraw5.jpg
J'aime beaucoup cette photo. Y a pas à dire le Rougegorge est vraiment un oiseau photogénique. Une petite dernière pour finir, prise juste après:

_D2_1099camraw.jpg
L'après midi, je retourne sur place pour essayer de refaire des photos, cette fois en digiscopie. Mais bien entendu, le ciel se couvre à nouveau, plus de lumière, et je ne retrouve pas mon rougegorge magique. J'en trouve 3 le long de la haie, mais tous disparaissent sans réapparaitre lors de mes tentatives d'approche en voiture.