Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Grive draine

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 7 octobre 2012

Le bonheur est dans le labour

Après un long passage sans la moindre photo, voilà qu'enfin ça se décoince un peu !
Hier matin, le soleil brille et le temps est magnifique. Je pars en voiture sans savoir ou je vais. En effet, en ce moment, je n'ai pas de "coin photo" de repéré, et ma ballade de mercredi matin au bord du Rhône ne m'a pas permis de repérer le moindre site intéressant. Je pars en vadrouille dans la campagne environnante, en visitant des zones potentiellement intéressantes. Au début, mauvaise surprise, le vent se lève et souffle vite très fort. En général, dans ces conditions, les oiseaux ne se montrent pas trop. Ceci ne manque pas de me faire râler. Pour une fois qu'il y a du soleil, il y a le vent qui vient tout foutre en l'air (sauf les oiseaux...).

Après une prospection qui ne donne rien, je prend le chemin du retour en passant par la campagne. Et là, je repère un labour qui semble attirer pas mal d'oiseaux, et quelques belles grives draines s'y tiennent pour chercher à manger. Au sol, le vent a moins d'impact et ne dérange pas. La parcelle concernée n'est autre que celle dans laquelle je me plaçais ce printemps pour tenter de photographier les pies-grièches écorcheurs. J'emprunte le chemin qui permet de s'approcher du labour sans avoir à descendre de la voiture. J'arrive lentement sur place, en ne faisant pratiquement pas décoller d'oiseaux. Je prépare le digiscope et c'est partit !

IMG_1125.jpg
Résultat, en 2h30 d'attente, j'arrive à faire quelques photos des grives draines, et également des petits pipit farlouses qui viennent s'inviter:

La Grive draine:

IMG_1062.jpg
IMG_1026.jpg
IMG_1049.jpg

Le Pipit farlouse:

IMG_1085.jpg
IMG_1109.jpg
IMG_1112.jpg
IMG_1104.jpg

et ma petite préférée (essayer de composer une image avec de la vulgaire terre pas belle n'est pas chose facile !):

IMG_1092.jpg
A un moment, une chose inédite se passe: un Rougequeue noir vient utiliser le toit de mon Express comme poste d'affût ! Il y restera 5 minutes. Impossible de faire une photo bien sur. Je n'ai pu qu'écouter les bruits que la tôle du toit faisait sous ses petites pattes...

IMG_1079.jpg
J'ai passé un bon moment, ça fait du bien de refaire quelques photos sympathiques. J'ai pu observer d'autres oiseaux intéressants, notamment le Tarier des prés, le Rougequeue à front blanc, le Faucon hobereau et la Bergeronnette printanière qui n'a pas voulu venir assez près de la voiture.
En rentrant, je devais passer à la casse pour acheter un étrier de frein pour mon Express. Résultat, il était trop tard ! Je vais devoir rouler encore un peu avec un frein grippé, c'est la faute des grives...

dimanche 14 mars 2010

Des vanneaux et des grives de partout !

Samedi, je suis retourné avec plaisir dans le coin ou les vanneaux et les grives ont choisi de stationner pour quelques jours. Après un repérage de la zone à bord de mon Express, je ne trouve pas le moindre Vanneau. Mince alors, sont-ils partis ??? Heureusement, dans une prairie, un groupe d'une centaine de grives litornes se nourrit. Un chemin longe la parcelle, je décide de m'y aventurer en voiture. Vous allez me dire que ça n'est pas très écologique de toujours se promener en voiture, mais comme je l'explique dans la partie technique de mon site, les oiseaux sont beaucoup moins craintifs envers une voiture qu'envers un piéton ou un cycliste, qui vont faire envoler tous les oiseaux de très loin à coup sur ! Avec mon Express, j'arrive à m'installer près du groupe, en faisant bien sur quand même décoller quelques oiseaux en bordure du champ, mais rien de grave. Après quelques minutes d'attente, quelques grives commencent à se rapprocher de la voiture en cherchant à manger, mais elles sont encore un peu trop loin.

IMG_6925.jpg

Tout à coup, tous les oiseaux s'envolent subitement. Que se passe-t-il ? Un rapide coup d'œil et je repère un Faucon crécerelle en vol au dessus du champ. Il ne représente pas un danger pour les grives mais il a quand même mis fin à ma petite séance d'affût ! A ce moment, je décide de tenter quelque chose: pour espérer être plus près des oiseaux et surtout au ras du sol (ce qui donne de meilleures photos), je décide de m'installer dans l'herbe avec mon filet de camouflage, au pied d'un arbre en bordure de la prairie. Le temps de garer la voiture plus loin et de prendre le matériel, les grives ont déjà commencé à revenir. Je suis obligé de les faire partir le temps de m'installer, pardon messieurs-dames !
J'ai choisi de prendre le digiscope pour les photos, car j'imagine que les grives ne viendront pas assez près pour le 400mm du reflex. Une fois en place, je me rends compte qu'il y a ce petit vent bien froid que je vais avoir du mal à supporter longtemps... Après 30 minutes d'attente, les premières grives litornes commencent à revenir dans la prairie, à environ 50 mètres. Une, puis 2, puis 5, puis 7, cool, il n'y a plus qu'à attendre qu'elles se rapprochent. Puis subitement, un grand groupe de vanneaux se pointe en vol ! J'en compte 70. Ils tournent une fois au dessus de ma prairie, et viennent s'y poser ! Je me retrouve avec plein d'oiseaux autour de moi, cool ! Je mets la main sur l'APN, et mes espoirs sont brisés par l'envol général de tous les vanneaux et des grives !!! En cause ? Un vol d'une centaine d'étourneaux à ras le sol et à fond la caisse sur la parcelle. Ils ont du surprendre quelques oiseaux et par réaction ont tout foutu en l'air...

J'attend encore 30 minutes, puis le froid a raison de moi. J'aurais du mieux m'habiller, c'est malin! Tous les oiseaux se sont posés sur une autre parcelle plus loin et semblent s'y plaire. Je quitte mon poste et sur le chemin de la voiture, j'observe 2 motos trial traverser la prairie où tous les oiseaux sont posés. Bien sur, envol général des grives et des vanneaux ! Certains vanneaux viennent se reposer pas très loin de ma voiture au moment ou je la regagne. Je rentre discrètement dans mon Express et attend de voir si les oiseaux vont se rapprocher de moi. Ce sera le cas mais pas assez pour espérer de belles photos. De plus, les oiseaux ne paradent plus et ne se querellent plus comme l'autre jour, ils ont repris un comportement grégaire d'hiver, c'est dommage pour le photographe en quête d'action...

DSCF4732.jpg

IMG_6943.jpg

L'après-midi, je retourne sur place et je retrouve un bon groupe de vanneaux, environ 140, posés non loin du chemin. Je reste environ 1h30 à les admirer depuis la voiture. Progressivement, les oiseaux en se nourrissant se rapprochent de la voiture. J'ai également la visite de la grande Grive draine, un oiseau qui ne laisse pas indifférent vu sa taille et sa prestance:

IMG_6998.jpg
IMG_6999.jpg

Puis alors que les vanneaux commencent à bien se rapprocher de la voiture, tous les oiseaux s'envolent ! Et mince encore foutu ! Par la suite, ils reviennent se poser dans la parcelle. Ils font par la suite plusieurs séances de vol. J'essaie de les photographier en ayant la montagne enneigée en arrière plan, qui peut donner des images sympathiques. Au début, pas facile car le reflex à tendance à faire la mise au point sur la montagne plutôt que sur les oiseaux, mais après plusieurs essais de réglages de l'autofocus, je trouve le moyen de minimiser ce problème.

IMG_6968.jpg
IMG_7056.jpg
IMG_7058.jpg

Les vanneaux finiront par s'envoler définitivement pour aller se poser dans une autre parcelle non accessible en voiture. Moi, je rentre à la maison. Ce fût une journée finalement assez agréable, même si mes tentatives d'affût, en voiture ou avec filet de camouflage, n'ont pas vraiment marché comme je l’espérais.

Ce matin, je retourne sur place, et je me concentre sur les grives draines et litornes. Je choisis de rester dans la voiture, et je trouve une super technique pour faire tenir mon écharpe de camouflage devant la vitre de la portière...

IMG_8703.jpg

Je peux faire quelques photos en digiscopie et avec mon reflex, mais même si les oiseaux se sont pas mal approchés de la voiture, la distance est restée un peu limite pour faire de belles images, même si un cadrage plus large donne aussi des images intéressantes. Voici respectivement la Grive draine et la litorne:

IMG_0120.jpg
IMG_0134.jpg