Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - destruction

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 2 février 2014

Coup de gueule

Stupeur ce matin: alors que je me rend comme hier au verger de la chevêche pour voir si la belle veut bien montrer le bout de son bec, voilà qu'un spectacle désolant s'offre à moi: le verger vient d'être rasé !!!!

IMG_9027.jpg
IMG_9031.jpg
Plus le moindre pommier à l'horizon, juste les vieux arbres broyés au bulldozer. Après avoir rasé les friches du Paradis 300 mètres plus bas, la Communauté de Communes s'est attaqué au verger, et ce matin l'engin de guerre continue son travail et détruit les haies qui bordent le chemin. Voir toute la nature disparaitre comme ça me révolte. Le verger accueillait pleins d'oiseaux, dont les merles et les grives qui venaient se délecter du gui et des pommes, et même le pic mar qui venait y trouver son bonheur. Il suffisait de ne rien faire pour faire quelque chose de bien !
Mais bon ne nous inquiétons pas, dans 3 ans il y aura certainement un beau lotissement, aussi immonde que celui d'Asserans, ce sera propre, il n'y aura plus le moindre brin d'herbe qui dépasse.

On se disait que le Fort qui accueille les tichodromes allait échapper aux aménagements, mais non, comme ça devait couter trop cher de détruire ce joli site, on a préféré y installer un parcours accrobranches, illégal d'ailleurs car réalisé sans autorisation, histoire de bien défigurer le site et déranger les chauves souris tout en développant l'économie.

Cet hiver déjà, la météo assez immonde et le manque cruel d'animation dans la nature (les principaux site intéressants pour voir des oiseaux sont étonnamment totalement vides et stériles) me dépriment, alors avec la destruction du verger c'est le ponpon !

Je termine ce message avec une note positive: les photos de mon exposition que j'ai enfin eu le temps d'aller voir au Muséum d'Histoire Naturelle de Genève. Plutôt sympa, même s'il faut pousser quelques tables pour pouvoir s'approcher des tirages et lire mes petites affichettes... Je rappelle que cette expo dédiée à la digiscopie et au Tichodrome est présentée à la cafétéria jusqu'à fin mars.

IMG_2811.jpg
IMG_2812.jpg
IMG_2811.jpg

vendredi 18 octobre 2013

Le paradis disparu, enfin presque...

Ce qui devait arriver arriva. Et oui, le lieu-dit "Le Paradis", constitué de vieux terrains agricoles à l'abandon depuis longtemps, offrait de magnifiques zones de friches très tranquilles et riches en biodiversité, qui faisaient mon bonheur ces derniers printemps. J'y ai photographié notamment mes petites fauvettes grisettes et la Pie-grièche écorcheur. Mais voilà, la Communauté de Communes a décidé de remettre ces terrains en culture. Je croyais qu'il était important d'avoir des zones de friches pour le maintien de la biodiversité. Mais voilà, la richesse faunistique et floristique n'a jamais triomphé face à la richesse "euroistique". Mieux vaut que ces terrains rapportent de l'argent, les animaux on s'en fout un peu après tout, ils iront bien ailleurs... Dans le même secteur une jolie marre a été comblée, une ancienne gravière très intéressante a été remblayée ( bientôt un joli lotissement aussi moche que celui d'à côté ??? ). Pour en revenir au Paradis, les machines sont venues raser les friches. Voici le résultat: impressionnant, même la grande haie a disparu !

IMG_2391.jpg
IMG_2392.jpg
Là c'est le roncier ou j'ai fait mes photos de fauvettes grisettes ce printemps. Heureusement que je n'avais pas laissé mon affût !

IMG_2390.jpg

Les oiseaux migrateurs vont être surpris en revenant au printemps prochain ! Les granivores cet hiver vont aussi devoir chercher ailleurs...
En repartant, je passe vers le verger des chevêches, disparues depuis bien longtemps. Mais voilà, j'ai la confirmation de ce que m'avait dit Bertrand: elles sont revenues ! Enfin au moins une ! Elle se tient à l'entrée d'une cavité, sur un pommier près du chemin. Je peux l'admirer depuis la voiture sans la déranger. N'ayant pas pris la longue-vue, je me contente de l'observer aux jumelles. Je réalise une petite digiscopie à travers mes jumelles, et je trouve que le décor est plutôt joli, même si la photo, elle, n'est pas terrible. Le lendemain, je retourne donc sur place avec la Zeiss, et la chouette se tient toujours au même endroit. C'est l'occasion de s'appliquer à réaliser une belle digiscopie !

IMG_2472.jpg
IMG_2486camraw.jpg

J'aime beaucoup cette photo, qui montre la Chouette chevêche dans son environnement naturel: un vieux verger dans lequel un vieux pommier, usé et meurtri par le poids des années, finit par offrir une belle cavité naturelle vite adoptée par l'oiseau.