Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 6 octobre 2015

C’est un petit pas pour le brocard…

Mais ce n’est pas une grande image pour le photographe…
Tout commence l’autre soir alors que je me place à l’affût dans le pré ou le fameux cerf est sensé éventuellement peut-être si tout va bien se montrer… Bon, le temps passe, rien à l’horizon, hormis la folle qui lit le journal dans sa fourgonnette garée dans le pré plus haut. Je vous expliquerais bien qui est cette folle, mais moi-même je n'en sais rien, je sais juste que j’ai échappé au pire car quand il fait beau elle se met à poil sur le toit de sa voiture au milieu des champs… Moi je n’ai pas vu ça, peut-être que J-R à pris des photos cet été, en tout cas il ne me les a pas montré !

Bon revenons au sujet. La lumière commence à décliner. Et puis voilà un joli brocard qui apparait à ma gauche ! Enfin, quelque-chose bouge…

_D2_8068.jpg
Le Chevreuil s’avance un peu puis s’arrête net : il semble avoir repéré quelque-chose droit devant lui. Ses oreilles et son regard sont figés…

_D2_8073.jpg
Normalement je n’y suis pour rien, puisqu’il ne m’a même pas regardé. Ou alors il a senti mon odeur et il a cru que ça venait d’un autre endroit… Toujours est-il qu’il décide de prendre la poudre d’escampette, en passant juste devant moi. La lumière est limite, je reste à 1600 iso, j’aurais peut-être du tenter 3200, enfin bon trop tard le brocard bondit en passant de ma gauche à ma droite, et durant ce temps j’essaie de le suivre en prenant des photos avec la rafale silencieuse à 4 images/seconde. Photos floues bien entendu à cause du manque de lumière !
Celle-ci est presque nette, dommage…

_D2_8089.jpg
Celle-là est bien floue, dommage aussi :

_D2_8094camraw.jpg
Et la plus belle séquence, 4 photos prises dans la même seconde : ça commence avec LA photo, je veux dire par là que la tête est nette, et c’est la seule. Bon j’ai un peu d’avance sur le suivi du brocard, mais la patte n’est pas coupée c’est déjà ça…

_D2_8095.jpg
Ensuite, le brocard prépare son saut :

_D2_8096camraw.jpg
Et c’est là qu’il fait son petit pas ! Je prends un peu de retard sur le suivi, surpris par ce bond en avant ! Une belle photo ratée, floue et mal cadrée, gros dommage !

_D2_8097camraw.jpg
L’atterrissage, et voilà.

_D2_8098camraw.jpg
L’animal s’arrête pour jeter un dernier coup d’œil au bord du bois, puis il disparait dans ce dernier. Moi à cet instant j’ai encore l’espoir d’avoir saisi le bond correctement, mais après vérification ce n’est pas tout à fait ça. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois, peut-être dans 5 ans…

J'ai aussi effectué quelques prospections "oiseaux", va bien falloir s'y remettre quand même ! Mais je n'ai rien trouvé d'intéressant. Faut dire que le week-end on tombe vite sur le gang des casquettes oranges dans les coins qui pouvaient être intéressants s'ils n'avaient pas été là....
Et puis il y a bien eu un joli face à face avec un groupe de roitelets dans un épicéa à 4 mètres, mais j'étais au boulot et donc sans appareil photo. Dommage, je n'ai jamais réussi à saisir le plus petit oiseau d'Europe qui ce jour-là se donnait en spectacle devant moi à découvert ! Mon index frétillait dans le vide, cherchant désespérément un déclencheur...