Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Tichodrome charbonnier

Avec beaucoup de retard, voici quelques images prises en fin d’hiver lors de ma dernière visite au Tichodrome. Aucune photo de Titi cette fois. Mais pour compenser, j’ai vu une nouvelle espèce de Titi coopérative ! Depuis le temps que je fais des affûts ici, je vois régulièrement des mésanges, charbonnières, bleues, à longue queue, nonettes…, mais je n’ai jamais réussi à faire une photo correcte. Cette fois, une charbonnière se laisse photographier juste à côté de moi, et cerise sur le gâteau, elle se prend pour titi. Vous ne me croyez pas ?

_D2_7575camraw.jpg
_D2_7606camraw.jpg
Et à l’envers la tête en bas ? Pas de problème !

_D2_7655camraw.jpg

Et avec une seule patte ? Pas de problème non plus !

_D2_7641camraw.jpg

Et sur une branche ? Pas de problème encore une fois. Vous vous rendez compte, un tichodrome charbonnier qui s’agrippe à une branche, on aura tout vu !

_D2_7544camraw.jpg
_D2_7633camraw.jpg

Ouai, bon d’accord, c’est vrai qu’en fait c’est juste une mésange sur une branche, mais bon, c’est pas si facile à photographier sans graines de tournesol…

Je vois aussi souvent ici passer quelques rapaces, Aigle royal, Autour, Epervier, Buse, Milan, Faucon… Idem, je n’ai jamais pu faire de photos correctes, en général ils passent trop vite. Alors quand un beau Milan royal s’autorise une petite boucle pour prendre un peu de hauteur dans une ascendance juste devant moi, j’ai le temps de le cadrer. Un peu loin, mais j’aime bien la lumière :

_D2_7768camraw.jpg
_D2_7771camraw.jpg

Cette fois, fini Titi jusqu’à l’hiver prochain. De toute façon, le couple de grands corbeaux qui s’installe chaque année dans le coin commence à tourner, et pour ne pas les déranger, il n’y a qu’une seule solution : ne pas être ici…

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet