Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Christophe Sidamon-Pesson

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 8 novembre 2014

Dernières nouvelles

Ce dernier mois, j'ai encore eu très peu de temps à consacrer à la photo. Ça commence sérieusement à me manquer ! Il y a aussi un autre truc qui m'agace, c'est la présence systématique de chasseurs partout où j'ai envie de prospecter durant les week-end. Je ne sais plus trop où aller en ce moment.

Lors d'un week-end à Chambéry, j'ai pu faire quelques digiscopies, sans prétention, du Fuligule milouin depuis un observatoire. Voici la femelle:

IMG_3058.jpg
et le mâle, plus joli, comme c'est toujours le cas chez les canards (je n'oserai pas généraliser ce constat...):

IMG_3035.jpg
IMG_3081.jpg
Et puis il y a cette fichue tortue de Floride, espèce invasive, qui est venue prendre un bain de soleil devant moi. J'aurais préféré voir une belle cistude, notre tortue indigène toujours présente sur le lac, mais tant pis, ce ne sera pas pour cette fois...

IMG_3107.jpg
Le week-end dernier, il s'est passé un truc marrant. J'étais avec Jonathan, un copain qui a la chance de voir des chevreuils depuis chez lui. On était planqué dans une grande haie, espérant voir un chevreuil et ne pas voir de chasseur, et puis comme c'est l'automne des feuilles mortes tombaient en faisant du bruit, et là Jon me dit "c'est chiant, avec le bruit des feuilles qui tombent on a toujours l'impression qu'il y a une bestiole qui passe". Il n'a même pas fini sa phrase qu'un magnifique renard au pelage somptueux débarque à 5 mètres de nous. Ce n'était pas les feuilles cette fois ! Et bien sur moi je venais de décaler mon matériel photo pour viser les potentiels chevreuils dans le pré, alors que 5 minutes avant il était encore devant moi et visait l'endroit ou le renard s'est pointé. Et comme il nous a fixé pendant quelques secondes avant de déguerpir, j'aurais eu le temps de faire un magnifique portrait. Au final, une belle observation un peu frustrante, et peu de temps après, on a pas vu de chevreuils mais on a vu des chasseurs... Cool !

Pour finir ce petit message, je voulais dire un mot sur un grand photographe. J'ai rencontré Christophe Sidamon-Pesson au festival de Montier en Der en 2010, devant l'une de mes première photo de tichodrome que j'exposais fièrement sur le stand de Carl Zeiss, avec qui je débutais un partenariat. C'est sa maman, avec qui j'avais discuté un peu avant, qui lui avait dit de venir me voir. En effet, Christophe, photographe professionnel, était en train de réaliser un travail incroyable sur le Tichodrome, ce petit oiseau qui le passionnait encore bien plus que moi. J'ai ainsi rencontré quelqu'un de très sympathique, simple, calme, sensible et passionné par son travail. Je l'ai revu à plusieurs reprises par la suite, toujours avec grand plaisir. Christophe était un photographe très spécial, il aimait la simplicité, et il n'aimait pas ce que devenait la photographie animalière aujourd'hui, c'est à dire la course à la photographie sensationnelle, en oubliant presque l'éthique et le respect de la nature. Il ne s'était d'ailleurs pas rendu au festival de Montier en Der l'an dernier pour fuir cette "course". Christophe, en plus d'être photographe, était un philosophe, plus exactement un "penseur" comme il le disait, il regardait le monde et le comportement des gens de l'extérieur et l'analysait à sa façon. Son point de vue était très intéressant, et je le partageais en grande partie.

Depuis quelques jours, j'ai appris sur les forums, sans avoir trop de détails, que Christophe nous a quitté à l'âge de 39 ans. Il nous laisse de belles images et une belle vision de la photographie de nature, dont un travail unique sur le Tichodrome échelette. Je termine par une petite phrase issue de sa dédicace de son ouvrage consacré au Tichodrome:
"Nulle autre flamme que celle nourrie par la quête n'est en mesure de faire briller les trésors cachés"
Vous pouvez découvrir le travail de Christophe ici.