Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les feux de l'amour version Pies-grièches

Après avoir localisé un nid de Pies-grièches écorcheurs, j'ai décidé de retirer mon affût de chez la petite grisette pour le placer devant le roncier du couple de mini-rapaces. La reproduction semble en être à ses débuts, le mâle apporte des proies au nid. La femelle étant invisible, je pense qu'elle couve, étant ravitaillée par son compagnon. Le mâle se pose systématiquement, avant et après avoir plongé dans le roncier, sur une petite tige de frêne morte. Niveau esthétique cela ne vaut pas une jolie ronce mais il faudra faire avec.

J'installe l'affût durant une période où le mâle n'est pas en vue. Par la suite, je m'éloigne et j'observe le comportement du mâle face à l'affût placé à 7 mètres de son perchoir. Résultat, il est à peine intrigué par ce dernier et ne modifie pas son comportement. Bref ça s'annonce bien pour la suite. 2 jours plus tard, je tente un affût en fin d'après midi. Je rejoins ma tente à un moment ou le mâle n'est pas en vue. J'installe le 500mm et j'attend. A peine 5 minutes plus tard, le mâle se pointe sur son perchoir, mais choisi la mauvaise branche, juste celle qui est derrière et qui fait que d'autres branches sont devant. Je ne bouge pas le 500mm, mais je vois bien que je suis déjà repéré et que l'oiseau n'est pas très content. Il finit par plonger dans le roncier avec sa proie. Puis alors qu'il semble ressortir pour se poser à nouveau sur le perchoir, je le pointe avec le 500mm et je m'aperçois que c'est cette fois la femelle, et qu'elle aussi à une proie dans le bec ! Bon alors les œufs ont du éclore et les 2 parents nourrissent, étrange ! Je prend 6 photos de la femelle. 5 sont floues, la 6ème est limite mais à peu près nette. Merci une fois de plus à mes 8000 euro de matériel incapable de faire une mise au point correcte sur la moindre partie d'un oiseau qui occupe une bonne partie de la photo, avec le collimateur placé bien sur correctement sur l'oeil...

_MG_1773.jpg

Par la suite, le mâle vient 2 ou 3 fois ravitailler le nid, mais alors que la présence de l'affût lui est indifférente, le fait que je sois dedans ou que le 500 sorte par l'ouverture n'est pas accepté. Il passe par derrière, et j'entend bizarrement les jeunes quémander dans le nid, alors que ceci arrive normalement uniquement pendant les derniers jours de nourrissage au nid. Il s'arrête une fois sur la ronce qui est derrière le perchoir principal, dommage ça fait une jolie branche floue devant...

_MG_1781.jpg

Comme je dérange, je m'éclipse rapidement. Le lendemain, je retourne sur les lieux, et bizarrement il n'y a plus de pie-grièches dans la friche. Je me dit qu'elles ne sont pas très loin, mais la seule observation que je fais avec Bertrand est un mâle qui nourrit sa femelle comme un jeune dans la friche dessous près de l'endroit ou je gare ma voiture. Pour moi c'est obligatoirement un autre couple car je sais qu'il y en a un à cet endroit, les mâles se bagarrent régulièrement et pas plus tard qu'hier j'ai observé le mâle alors que le mien était quelques secondes plus tôt sur son perchoir 200 mètres plus loin.

Mais voilà, une nouvelle séance d'observation hier me permet de retrouver mon couple devant mon affût sur le perchoir habituel, et de voir que la femelle se fait nourrir par le mâle en quémandant comme un petit jeune ! Je pense donc qu'il n'y a jamais eu de jeune nulle part et que c'est la femelle qui se faisait nourrir dans le nid par le mâle. Lorsque j'ai photographié la femelle, elle devait simplement ressortir du nid avec la proie que venait de lui apporter le mâle... Ce comportement est étrange. Il peut arriver si la femelle est blessée et ne peut plus chasser, mais là elle parait en pleine forme, elle chasse d'ailleurs par elle même de temps en temps. Moi je n'y comprend pas grand chose, c'est encore plus complexe qu'un épisode des Feux de l'amour. J'espère juste que je n'ai rien fait échouer avec mon affût, mais je ne pense vraiment pas, j'ai déjà dérangé des Pie-grièches bien plus que ça sans jamais mettre en péril la reproduction. Pour l'instant mon affût est toujours sur place, on va voir comment la situation évolue...