Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Hypolaïs polyglotte

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 19 mai 2015

Escapade en Vendée

J'ai décidé de m'échapper quelques jours en Vendée, histoire de changer d'air et de retrouver les oiseaux que j'avais côtoyé lors de mes stages il y a maintenant pratiquement 10 ans. Première étape, le Marais Poitevin. J'espère photographier la belle Gorgebleue à miroir, et observer des limicoles et autres oiseaux que je n'ai pas l'habitude de voir dans l'Ain. J'arrive un dimanche après-midi, avec un temps bien gris. Une première prospection aux alentours de la Baie de l'Aiguillon, et paf je tombe direct sur un très bel oiseau: la Huppe fasciée.

_D2_4128.jpg
Cet oiseau est assez peu farouche et en théorie je peux l'approcher en voiture. En théorie j'ai dit... Cette fois ça ne fonctionne pas, elle décolle de beaucoup trop loin et finit par quitter le chemin sur lequel je roule. Un peu plus loin, des nouvelles pancartes "chemin privé interdit au public" me coupent dans mon élan. Je m'y risque à pied, et je tombe très vite sur un couple de Gorgebleues. Magnifique ! Je déploie la longue-vue, mais je n'ai pas d'occasion de faire des photos. Par contre, une petite Bergeronnette printanière, très jolie et commune en Vendée, se laisse photographier en digiscopie sur le chemin.

IMG_4052_copie.jpg
Le lendemain, il y a du vent et le temps est gris, pas terrible. Je vais visiter un endroit accessible où je sais que les gorgebleues étaient bien présentes il y a quelques années. Le milieu n'a pas changé, et les oiseaux m'attendent, super ! La Gorgebleue est un oiseau très facile à photographier. Elle chante toujours en évidence, et toujours sur les mêmes perchoirs. De plus, elle n'est pas farouche, bref tous les ingrédients sont réunis.
Je m'aperçois très vite qu'un couple s'installe au bord du parking, la femelle amenant des matériaux sans l'herbe juste à côté de ma voiture. Trop facile, je me gare devant le perchoir du mâle et je met le 500mm sur la vitre de la voiture. Et c'est là que je réalise des photos.... d'Hypolaïs polyglotte bien entendu ! Elle vient se percher au cm près sur le perchoir de la Gorgebleue. L'Hypolaïs est une sorte de petite fauvette jaune au chant atypique. Celui-ci commence par une imitation d'un autre oiseau, puis se poursuit par un chant peu mélodieux.

_D2_4168camraw.jpg
_D2_4258camraw.jpg
Puis enfin, la Gorgebleue arrive. Entre temps j'ai bougé un peu la voiture, ce qui explique que le fond n'ait pas la même couleur malgré que l'oiseau soit perché au même endroit que l'Hypolaïs:

_D2_4360camraw.jpg
Oups, l'oiseau est bagué. Ca arrive surtout chez les Gorgebleues. Mais du coup ce n'est pas un bon sujet... Pour info grâce à mes photos je sais que le code commence par 654 et finit par 02. Normalement le code minuscule d'une bague métal n'est lisible que sur l'oiseau tenu en main...
Je ne fais aucune photo vraiment intéressante, mais depuis la voiture je peux observer d'autres gorgebleues aux jumelles et les perchoirs utilisés pour le chant.

Le lendemain, il fait beau. Je décide de me poster à l'affût devant un vieux chardon qui sert de perchoir à un oiseau. Je prend le digiscope, car je ne sais pas trop à quelle distance je peux me placer sans gêner les oiseaux, alors je vais y aller progressivement. Et c'est là que le ciel se couvre et que d'un coup la lumière devient pourrie et insuffisante pour le digiscope. Une gorgebleue se pointe, mais en fait c'est la voisine de celle que je visait, qui elle chante aussi mais pas sur le chardon qu'elle semblait pourtant apprécier. Du coup sa voisine est plus accessible, et je tente des photos, mais y a pas assez de lumière et quand elle chante c'est flou. Bref pas le top:

IMG_4082camraw.jpg
Du coup, je retourne à la voiture, je range la Zeiss, je fais péter le 500mm et c'est repartit au même endroit. Et là, la Gorgebleue arrive direct: Houaou, un 500, la classe !

_D2_4434camraw.jpg
Du coup, elle vient faire la belle et j'en profite:

_D2_4467camraw.jpg
_D2_4632camraw.jpg
_D2_4659camraw.jpg
_D2_4782camraw.jpg
Je remarque qu'au moment ou l'oiseau arrive pour chanter, lors de son premier chant, il garde la queue en éventail, ce qui rend sa posture magnifique. Après, il replie la queue et continue à chanter. Du coup, j'espère photographier cette première séquence de chant, mais bien entendu l'oiseau prend l'habitude de commencer à chanter plus bas dans la végétation, puis de monter ensuite bien à découvert. Et quand il vient directement sur son perchoir, sois je ne réagit pas assez vite, soit il reste de dos !

_D2_4827camraw.jpg
Tiens, la Gorgebleue d'à côté se décide a venir sur son chardon. Mais elle n'y chante pas, dommage...

_D2_4893camraw.jpg
Et puis dans la matinée, 5 autres photographes, tous très sympathiques, viendront au même endroit que moi. Apparemment l'endroit est connu, je ne le savais pas ! J'apprends qu'il faut aller à la pointe de l’Aiguillon pour la Gorgebleue qui serait encore plus facile à photographier. Bon, j'irai voir ça ce soir...
Et puis paf, une bonne photo avec la queue en éventail arrive sans prévenir 3 heures après mon arrivée ! cool:

_D2_4973camraw.jpg
Pour finir, une petite Fauvette grisette vient me narguer. La photo n'est pas très nette mais c'est la seule que j'arrive à faire.

_D2_5055.jpg
Après un frugal repas et une sortie de 60km en vélo dans le marais histoire de me dégourdir les jambes, je me rend en fin d'après midi à la pointe de l'Aiguillon. Et comme pas prévu du tout, cette visite fut très productive ! En effet, c'est en cherchant la gorgebleue que j'ai trouvé ces fameux chardonnerets, et c'est donc en essayant de photographier ces linottes que j'ai pris une photo ce de fameux Cochevis. Vous n'avez rien compris ? C'est normal, faudra attendre la suite !