Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les mystrérieux hurlements

Un soir, alors que je pensais rester tranquille avachis devant la télé, devant les reines du shopping sur M6, voilà que J-R m'appelle pour me dire qu'une parcelle à renards a été fauchée dans la journée. Du coup, remotivé, je prend le matériel et je pars m'installer en affût au bord du pré. Après un peu d'attente, voilà que 2 jeunes renards sortent en face de moi ! Super ! Après avoir fait les fous, un peu loin de moi tout de même, ils disparaissent mais un autre renard reste.

_D2_7312.jpg
_D2_7313.jpg
_D2_7321.jpg
Puis le renard en question se met à avancer presque droit sur moi. Il semble intrigué par quelque chose a ma gauche et s'arrête régulièrement pour regarder. Une fois de plus ce doit être mon Express qui est garée pile ou le renard regarde en bas du pré. Du coup j'en profite pour faire des photos, il ne me remarque pas du tout en n'entend pas du tout le bruit des déclenchements, le mode silencieux du 7D mark2 est vraiment formidable !

_D2_7327.jpg
_D2_7328.jpg
_D2_7329.jpg
_D2_7336.jpg
_D2_7340.jpg
_D2_7345camraw.jpg
_D2_7350.jpg
On dirait que les photos penchent mais c'est le pré qui est en pente, mon matériel est réglé pile poil au niveau à bulle! Le goupil arrive très près de moi, puis subitement, des hurlements arrivent de nulle part, du fond du bois. C'est tellement flippant que ça me fait penser à des cris sortis d'un film d'épouvante. Jusqu'à maintenant, je n'avais pas entendu le moindre bruit, incroyable. Le renard s'arrête net, puis effrayé par ces hurlements, il s'enfuit à tout allure à l'opposé de moi !
Moi, je suis à la fois content d'avoir fait des jolies photos mais incroyablement frustré que la séance soit interrompue par ces mystérieux hurlements soudains. Surtout que par la suite je n'entendrais plus le moindre bruit !

Un peu plus tard, voilà qu'une jolie surprise se présente à ma droite: une Bondrée apivore ! C'est la saison pour voir ce joli rapace, mais ce n'est pas pour autant qu'on le voit facilement à cette distance:

_D2_7365.jpg
Je change les réglages de mon boitier pour avoir une vitesse suffisante au cas ou elle s'envole dans ma direction. Elle finit par s'envoler, mais pas du bon côté.

_D2_7366.jpg
Puis alors que je manque un peu d'attention, voilà que je vois la bondrée en vol qui me vient droit dessus ! J'attrape le boitier, je la cadre, l'autofocus n'accroche pas, et au moment ou elle passe au plus près, l'autofocus fait son boulot et se cale sur l'oiseau en une fraction de secondes. Je prend une photo cadrée, mais voilà...

_D2_7370.jpg
Et oui j'ai un beau flou de bougé, car la lumière à cet endroit était insuffisante et l'arrière plan sombre a accentué le phénomène. Du coup pas assez de vitesse (1/320), loupé, vraiment dommage car c'est la première fois de ma vie qu'une bondrée passe si près de moi !
Elle a même le culot de se percher au dessus de ma tête, et de redescendre se poser 15 minutes plus tard à 15 mètres de moi dans le pré à ma gauche ! Mais voilà, je tente de la cadrer très lentement, mais elle redécolle très vite pour aller très loin.

Le plus marrant, c'est qu'aucun renard ne revient durant tout ce temps. Quand la lumière commence à faiblir, vers 21h, je décide de partir. A peine arrivé à mi chemin de la voiture, le me retourne et un magnifique renard est en train de me regarder pile en face de l'endroit ou j'étais posté ! Ce n'est pas le même que tout à l'heure. Il n'aurait pas pu se montré 5 minutes plus tôt ??? Je continue en direction de la voiture, et arrivé vers celle-ci je me retourne à nouveau, le renard a disparu mais maintenant c'est un beau chevreuil qui gambade pile ou j'étais ! Ils le font exprès c'est pas possible !!!

Commentaires

1. Le vendredi 31 juillet 2015, 09:18 par Gilles N.

Belle anecdote, il s'agit d'animaux sauvages...
Quel talent pour la variété,
Cordialement,
Gilles

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet