Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Vanneau huppé

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 23 juin 2015

Escapade en Vendée fin

Bon alors voilà, pour conclure avec la Vendée voici une petite série de photos réalisées depuis mon affût Dacia, au bord d'une petite prairie inondée qui accueillait 4 couples d'échasses et 3 couples de vanneaux. Ce jour-là, j'ai fait du vent violent permanent un allié. En effet, les oiseaux s'envolaient régulièrement pour houspiller tous les prédateurs qui passaient à proximité, rapaces, hérons, mouettes, corvidés... Puis ils revenaient se poser dans leur petite marre. En décollant et en revenant se poser, ils étaient toujours à contre vent, du coup ils se déplaçaient tout doucement et étaient presque en lévitation dans les airs, du coup j'arrivais à les cadrer à peu près et à les photographier. J'y suis resté à peu près 1 jour et demi, il faut être patient car parfois il ne se passe rien pendant 2 heures, et c'est au moment ou l'on s'endort qu'on loupe une jolie séquence !

Tout d'abord, 2 petites digiscopies prises à 100 mètres de mon site d'affût de la fameuse Echasse blanche, l'oiseau qui a les plus longues pattes proportionnellement au reste du corps. Impressionnant n'est-ce pas ?

IMG_4126camraw_copie.jpg
IMG_4147camraw_copie.jpg
Maintenant voici mon petit spot miraculeux:

IMG_4165.jpg
_D2_6481camraw.jpg
_D2_6306camraw.jpg
_D2_6296camraw.jpg
_D2_6337.jpg
Celle-ci est un poil floue, dommage j'aime bien !

_D2_6383camraw.jpg
Une foulque s'approche trop près des poussins de ce vanneau cachés dans l'herbe au bord de l'eau...

_D2_6442camraw.jpg
Même si souvent, le vanneau et l'échasse houspillent ensemble les prédateurs potentiels qui passent, le vanneau n'aime pas que l'échasse s'approche trop près de ses poussins !

_D2_6626camraw.jpg
Une autre parfaitement maitrisée...

_D2_6624.jpg
Même les échasses entre elles ne se supportent pas vraiment !

_D2_6732camraw.jpg
Encore une autre parfaitement maitrisée...

_D2_6752camraw.jpg
Quelques vanneaux:

_D2_6486camraw.jpg

_D2_6608camraw.jpg
_D2_6573camraw.jpg
Pourquoi l’échasse a-t-elle de si grandes pattes ? Et bien pour pouvoir marcher sans se mouiller même quand il y a 15 cm d'eau !

_D2_6854camraw.jpg
Parfois, les échasses s'accouplent, mais toujours trop loin ou à l'abri des objectifs indiscrets... L'accouplement se termine toujours par un petit câlin très bref:

_D2_7176camraw.jpg
_D2_7179camraw.jpg
Ce couple avait un peu plus d'avance et couvait déjà les œufs posés dans un nid rudimentaire:

_D2_6779camraw.jpg
Et voici les dernières images un peu plus abouties qui me plaisent bien !

_D2_6470camraw.jpg
_D2_6510camraw.jpg
_D2_6541camraw.jpg
_D2_6533camraw.jpg
_D2_6669camraw.jpg
Ce fut vraiment sympa de fréquenter un peu la Vendée. Quand je vois le nombre de belles photos que j'ai pu faire en seulement quelques jours... Autour de chez moi je reste parfois plusieurs mois sans faire la moindre photo intéressante. Mais même si la nature n'est pas autant "fournie" dans ma région, les prospections sont toujours un plaisir, et il est toujours plus plaisant de faire une jolie photo d'un petit rougegorge discret et farouche à côté de chez moi plutôt qu'une jolie photo d'une gorgebleue, aussi belle soit-elle, qui a déjà été photographiée par 150 personnes rien que ce printemps !

dimanche 14 mars 2010

Des vanneaux et des grives de partout !

Samedi, je suis retourné avec plaisir dans le coin ou les vanneaux et les grives ont choisi de stationner pour quelques jours. Après un repérage de la zone à bord de mon Express, je ne trouve pas le moindre Vanneau. Mince alors, sont-ils partis ??? Heureusement, dans une prairie, un groupe d'une centaine de grives litornes se nourrit. Un chemin longe la parcelle, je décide de m'y aventurer en voiture. Vous allez me dire que ça n'est pas très écologique de toujours se promener en voiture, mais comme je l'explique dans la partie technique de mon site, les oiseaux sont beaucoup moins craintifs envers une voiture qu'envers un piéton ou un cycliste, qui vont faire envoler tous les oiseaux de très loin à coup sur ! Avec mon Express, j'arrive à m'installer près du groupe, en faisant bien sur quand même décoller quelques oiseaux en bordure du champ, mais rien de grave. Après quelques minutes d'attente, quelques grives commencent à se rapprocher de la voiture en cherchant à manger, mais elles sont encore un peu trop loin.

IMG_6925.jpg

Tout à coup, tous les oiseaux s'envolent subitement. Que se passe-t-il ? Un rapide coup d'œil et je repère un Faucon crécerelle en vol au dessus du champ. Il ne représente pas un danger pour les grives mais il a quand même mis fin à ma petite séance d'affût ! A ce moment, je décide de tenter quelque chose: pour espérer être plus près des oiseaux et surtout au ras du sol (ce qui donne de meilleures photos), je décide de m'installer dans l'herbe avec mon filet de camouflage, au pied d'un arbre en bordure de la prairie. Le temps de garer la voiture plus loin et de prendre le matériel, les grives ont déjà commencé à revenir. Je suis obligé de les faire partir le temps de m'installer, pardon messieurs-dames !
J'ai choisi de prendre le digiscope pour les photos, car j'imagine que les grives ne viendront pas assez près pour le 400mm du reflex. Une fois en place, je me rends compte qu'il y a ce petit vent bien froid que je vais avoir du mal à supporter longtemps... Après 30 minutes d'attente, les premières grives litornes commencent à revenir dans la prairie, à environ 50 mètres. Une, puis 2, puis 5, puis 7, cool, il n'y a plus qu'à attendre qu'elles se rapprochent. Puis subitement, un grand groupe de vanneaux se pointe en vol ! J'en compte 70. Ils tournent une fois au dessus de ma prairie, et viennent s'y poser ! Je me retrouve avec plein d'oiseaux autour de moi, cool ! Je mets la main sur l'APN, et mes espoirs sont brisés par l'envol général de tous les vanneaux et des grives !!! En cause ? Un vol d'une centaine d'étourneaux à ras le sol et à fond la caisse sur la parcelle. Ils ont du surprendre quelques oiseaux et par réaction ont tout foutu en l'air...

J'attend encore 30 minutes, puis le froid a raison de moi. J'aurais du mieux m'habiller, c'est malin! Tous les oiseaux se sont posés sur une autre parcelle plus loin et semblent s'y plaire. Je quitte mon poste et sur le chemin de la voiture, j'observe 2 motos trial traverser la prairie où tous les oiseaux sont posés. Bien sur, envol général des grives et des vanneaux ! Certains vanneaux viennent se reposer pas très loin de ma voiture au moment ou je la regagne. Je rentre discrètement dans mon Express et attend de voir si les oiseaux vont se rapprocher de moi. Ce sera le cas mais pas assez pour espérer de belles photos. De plus, les oiseaux ne paradent plus et ne se querellent plus comme l'autre jour, ils ont repris un comportement grégaire d'hiver, c'est dommage pour le photographe en quête d'action...

DSCF4732.jpg

IMG_6943.jpg

L'après-midi, je retourne sur place et je retrouve un bon groupe de vanneaux, environ 140, posés non loin du chemin. Je reste environ 1h30 à les admirer depuis la voiture. Progressivement, les oiseaux en se nourrissant se rapprochent de la voiture. J'ai également la visite de la grande Grive draine, un oiseau qui ne laisse pas indifférent vu sa taille et sa prestance:

IMG_6998.jpg
IMG_6999.jpg

Puis alors que les vanneaux commencent à bien se rapprocher de la voiture, tous les oiseaux s'envolent ! Et mince encore foutu ! Par la suite, ils reviennent se poser dans la parcelle. Ils font par la suite plusieurs séances de vol. J'essaie de les photographier en ayant la montagne enneigée en arrière plan, qui peut donner des images sympathiques. Au début, pas facile car le reflex à tendance à faire la mise au point sur la montagne plutôt que sur les oiseaux, mais après plusieurs essais de réglages de l'autofocus, je trouve le moyen de minimiser ce problème.

IMG_6968.jpg
IMG_7056.jpg
IMG_7058.jpg

Les vanneaux finiront par s'envoler définitivement pour aller se poser dans une autre parcelle non accessible en voiture. Moi, je rentre à la maison. Ce fût une journée finalement assez agréable, même si mes tentatives d'affût, en voiture ou avec filet de camouflage, n'ont pas vraiment marché comme je l’espérais.

Ce matin, je retourne sur place, et je me concentre sur les grives draines et litornes. Je choisis de rester dans la voiture, et je trouve une super technique pour faire tenir mon écharpe de camouflage devant la vitre de la portière...

IMG_8703.jpg

Je peux faire quelques photos en digiscopie et avec mon reflex, mais même si les oiseaux se sont pas mal approchés de la voiture, la distance est restée un peu limite pour faire de belles images, même si un cadrage plus large donne aussi des images intéressantes. Voici respectivement la Grive draine et la litorne:

IMG_0120.jpg
IMG_0134.jpg

vendredi 12 mars 2010

Rencontre avec les vanneaux

Mercredi matin, je décide d'aller me promener dans la réserve de l'Etournel pour essayer d'apercevoir quelques oiseaux et mammifères. Sur le chemin, surprise! Un groupe de vanneaux huppés se tient dans une petite parcelle au bord du chemin. Je m'avance lentement en voiture et j'arrive à m'arrêter à leur niveau sans les faire partir. Je n'ai pas pris ma longue-vue mais le matériel reflex, alors c'est parti pour quelques photos.

IMG_8698.jpg
Les oiseaux semblent bien peu farouches pour des vanneaux et viennent très près de la voiture. J'essaie d'en profiter, certains ne rentrent même pas entiers sur la photo...

IMG_6705.jpg
IMG_6730.jpg

Outre le plaisir d'observer des vanneaux près de chez moi, ce qui n'est pas courant, je peux observer des querelles entre individus et des vols de parade de la part de certains mâles, qui commencent à arborer leur beau plumage de printemps. C'est l'occasion de tenter de faire des photos dynamiques, mais ce n'est pas facile de suivre les oiseaux en déplacement ! Bon ce sont mes débuts avec mon matériel reflex, alors le résultat n'est pas si mauvais, surtout avec le manque de lumière (mais à 800iso, les photos restent franchement de qualité!).

IMG_6632.jpg
IMG_6586.jpg
IMG_6585.jpg
J'arrive même à photographier un Vanneau à 4 ailes:

IMG_6584.jpg

Une bonne quantité de Grives litornes accompagne les vanneaux. Un oiseau s'aventure à une distance raisonnable de la voiture, ce qui me permet de faire une petite photo de ce bel oiseau:


IMG_6854.jpg

Pour finir, j'ai le temps quand même de faire une ballade dans la réserve de l'Etournel. Après quelques minutes de marche, je dérange un groupe de sangliers, que je peux juste observer me fuir durant quelques secondes. Sur le chemin du retour, je me perds une fois de plus. Dans la réserve de l'Etournel, ça ne pardonne pas car de l'eau circule un peu partout et peut se retrouver encerclé sans ne plus savoir par ou passer... Il m'est déjà arrivé d'aller trainer un tronc mort sur 50 mètres pour le mettre en travers d'un canal et ainsi pouvoir traverser en faisant l'équilibriste...
Finalement, je retrouve un chemin qui mène à ma voiture. Tout à coup, juste avant de sortir de la zone, 2 bécasses des bois s'envolent 5 mètres devant moi. C'est un oiseau que l'on voit peu dans le coin! Je m'arrète net et je scrute le sol aux jumelles pour voir si d'autres individus sont toujours posés. Je ne repère rien, alors je fais un pas de plus et.... une 3ème bécasse décolle !!! Elle était juste derrière le petit arbre devant moi, je ne pouvais pas la voir! C'est dommage car sinon j'aurais pu la photographier puis éviter de la lever en repartant. Mais c'est raté...