Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 1 avril 2017

La fin de la saison de Titi

J’espère que Titi vous a manqué !
Voici quelques images faites en février, lors de mes dernières visites de l’hiver. Je ne sais pas si j’ai vu le même oiseau que les fois d’avant, c’est possible, mais l’oiseau semblait avoir un comportement intermédiaire entre le titi voltigeur et un titi normal. Bizarre.

_D2_7068camraw.jpg
_D2_7069camraw.jpg
J’ai décidé d’essayer une technique pour réussir une photo en vol. Comme Titi avait tendance à décoller souvent, je me suis dit que les fois ou il allait décoller pour se rapprocher de moi, il me suffisait d’avoir la mise au point active non pas sur Titi mais sur les rochers plus à gauche, qui logiquement se trouvait plus en avant que la partie du rocher d’où titi allait décoller, donc avec un peu de chance si vous suivez je pourrais avoir titi dans la zone de netteté du 500mm vu qu’en décollant il allait s’éloigner du rocher d’où il était posé mais se rapprocher de moi donc se trouver dans le même plan de netteté que le rocher plus en avant ou le 7D faisait la mise au point. Voilà, je suis fier de moi, j’ai été très clair dans mon explication, je suis sur que vous avez compris…

Bon en gros, pour résumer, sur cette photo, si titi avait décollé vers la gauche plutôt qu’en bas j’aurais pu réussir une photo… :

_D2_7102camraw.jpg
Pareil sur celle-là :

_D2_7114camraw.jpg
D’ailleurs, ici ma technique à fonctionné, titi est bien net, mais bon la posture n’est pas idéale.
Si vous n’avez pas encore compris, là si il avait décollé vers la gauche ça aurait pu fonctionner aussi :

_D2_7137camraw.jpg
Ah, ben voilà, là il est net, il a décollé dans la bonne direction. Bon, pas top la posture de l’oiseau, je vous l’accorde… :

_D2_7415camraw.jpg
Pour finir, voilà à peu près le but de la manœuvre. Bon, sans l’aile coupée, ça aurait été mieux, et puis c’est aussi un peu flou quand même quand on regarde de près. Tant pis, ce ne sera pas pour cette année…

_D2_7407camraw.jpg
Il faut se consoler avec quelques photos où titi à les pattes bien sur terre, enfin façon de parler bien entendu !

_D2_7272camraw.jpg
Ici, le photographe a vu titi, titi a vu l'insecte passer en vol, et l'autofocus n'a vu ni titi, ni l'insecte, ni le rocher d'ailleurs...

_D2_7334camraw.jpg
_D2_7390camraw.jpg
_D2_7431camraw.jpg
_D2_7501camraw.jpg
_D2_7514camraw.jpg

vendredi 17 février 2017

On y était presque...

Je vous plante la scène : Titi se pointe à la distance idéale, pile sur l’arête d’un rocher d'une inclinaison parfaite, plus pentu que la verticale. Un arrière plan lointain bien flou juste comme il faut. Avec mon expérience légendaire du tichodrome et mes réflexes de professionnel (ben quoi ?) je pointe titi avec le 500mm en une fraction de secondes. Bon d’accord, 2 secondes, mais c’est déjà pas mal. J’appuie sur le déclencheur, rafale à 10 images/s. Première photo, titi fait un bon en avant au moment de la photo, résultat, il y a un flou de bougé et aussi un peu de mise au point :

_D2_6699camraw.jpg
Deuxième photo, titi est cadré un peu haut vu que je n’ai pas encore réagi au bon qu’il a fait en avant lors de la première photo. La posture n’est pas idéale et en plus il est toujours un peu flou.

_D2_6700camraw.jpg
Troisième photo, l’autofocus du 7D a trouvé qu’au final c’était plus simple de focaliser sur le rocher derrière. Je suis d’accord avec lui, il bouge moins que titi, mais bon c’est pas le but !

_D2_6701camraw.jpg
Du coup je relâche le déclencheur, je remets le collimateur bien sur titi, j’appuie à nouveau, et là le corps de titi est parfaitement net, sauf que sa tête part un peu en arrière et est floue. Encore raté :

_D2_6702camraw.jpg
Photo suivante, titi décide de décoller. Pas dans la zone de netteté, visiblement.

_D2_6703camraw.jpg
Jolie posture n’est ce pas ? Joli flou aussi…

_D2_6704camraw.jpg
Bon, celle-ci se passe de commentaires, on est bien d’accord. C’était juste pour vous montrer que 3 dixièmes de secondes après le décollage, le photographe n’a toujours pas commencé à réagir à la trajectoire de titi. Mais bon, vous avez qu’à essayer, vous allez voir comme c’est dur !

_D2_6705camraw.jpg
Voilà, même si vous avez mis 3 plombes à lire ce magnifique roman écrit avec poésie, dans la réalité la scène a duré à peine une seconde et demi. Je ne sais pas vous mais moi avant de faire de la photo animalière je ne savais pas que dans la vie on pouvait rater autant de choses en 1 seconde et demi…

Ça montre quand même à quoi ressemble la photo de tichodrome. Mais bon des fois on a une belle photo quand même dans la série, heureusement. Mais pas là. Ben oui, vous allez encore en manger de la photo floue. Pas la peine d’aller changer vos lunettes si vous voyez flou, c’est normal. Enfin si le texte aussi vous parait flou alors là oui faut retourner chez Afflelou.
Voici ma plus belle image de titi pendu par une patte la tête en bas. Joli non ?

_D2_6200camraw.jpg
Ben oui, c’est le rocher derrière qui est net. J’ai vérifié, et en fait c’est moi qui m’ai loupé cette fois (me suis loupé plutôt non ? Désolé je m'ai trompé dans la phrase), le collimateur d’autofocus était pile sur la partie du rocher qui est nette au final. La scène s’est passée trop vite. Vous avez vu, je n’incrimine pas l’autofocus du 7D cette fois. Peut-être qu’un jour je serais enfin de bonne foi pour expliquer mes photos floues…

Bon, sinon, comme titi était un vrai voltigeur, j’ai pris plein de photos de ses décollages. Bon, sur celle-ci, je lui ai coupé les pattes. De toute façon, il est de dos. Dommage c’est pratiquement net :

_D2_6220camraw.jpg
Bon, sur la suivante, il est toujours de dos mais quelle belle posture ! Presque net en plus. Bon d’accord j’ai coupé un peu la queue. Les pattes ? Peut-être aussi, mais comme on les voit pas vous pourriez me laisser le bénéfice du doute…

_D2_6221camraw.jpg
Là, j’ai rien coupé, cool !

_D2_6239camraw.jpg
Bon, c’est flou, ok. Et d’ailleurs, quand je réussirais ma photo de titi en vol, dans 30 ans, faudra que je pense à avoir du soleil sur les ailes, parce que dans l’ombre ça rend pas bien. Sur les suivantes, c’est pas encore ça…

_D2_6274camraw.jpg
_D2_6285camraw.jpg
Nouveau décollage :

_D2_6413camrawe.jpg
_D2_6414camrawe.jpg
Là, il y a une chose intéressante : titi à décollé pile sur le collimateur d’autofocus. Si on regarde de près, celui-ci à réagi. On voit que le rocher est moins net sur la 2ème.

Sans_titre-2.jpg
Sans_titre-1.jpg
La mise au point s’est bien décalée un peu vers l’avant, mais pas assez pour rattraper le bond de titi. Mais bon c’est déjà pas mal… Et ça montre aussi que l’autofocus du 7D n’est pas assez rapide. Je vois déjà venir les Nikonistes. Bah ils ont qu’à essayer aussi pour voir si c’est mieux !
Par contre sur la photo suivante de la rafale, c’est à nouveau le rocher qui est bien net…

_D2_6415camraw.jpg
Un autre décollage : idem l’autofocus à un peu réagi, mais pas assez. La zone de netteté doit commencer juste derrière les pattes.

_D2_6604camraw.jpg
_D2_6605camrawe.jpg
Sans_titre-3.jpg
Bon, on va arrêter là pour les photos floues. Je voulais aussi illustrer le fait que régulièrement je fais une jolie photo mais titi ne se décide pas à tourner la tête. J’en ai plein comme ça, à chaque fois ça me fait râler :

_D2_6561camraw.jpg
Et puis une dernière que j’aime bien, titi qui joue à cache-cache. Cela arrive souvent, il disparait et réapparait derrière les rochers, il faut être attentif pour ne pas louper ses réapparitions qui ne se font jamais là où on le pensait en estimant sa trajectoire.

_D2_6449camraw.jpg
Bon, promis, la prochaine série sera des photos réussies. Enfin pas en vol, faut pas rêver non plus…

samedi 9 juillet 2016

Des photos à la pointe...

Pour enfin terminer mon petit séjour en Vendée du mois d’avril, voici quelques photos prises à la pointe ... de l’Aiguillon (on fait ce qu'on peut !). Ici c’est le spot le plus connu pour photographier la Gorgebleue. L’an dernier, j’avais pu faire de belles photos et rencontrer d’autres photographes tous très sympathiques. Cette année, rebelote. Je n’ai fréquenté ce spot que le dernier jour car j’ai du repartir chez moi un peu plus tôt que prévu. Sans surprise, c’est bien ici qu’il est le plus facile de voir des gorgebleues et c’est bien ici aussi qu’elles sont le moins farouches…

_D2_2583camraw.jpg
_D2_2640camraw.jpg
_D2_2818camraw.jpg
_D2_3007camraw.jpg

Après avoir choisi mon oiseau et réalisé quelques photos, souvent sur le même perchoir mais en variant un peu la position pour changer un peu l’arrière plan, je me dis que je vais essayer de faire une photo en vol au moment ou l’oiseau atterrit sur son perchoir, histoire de corser un peu la difficulté…
Alors déjà, on se rend compte qu’une rafale à 10 images/s c’est pas encore assez rapide pour décomposer le mouvement. Après, bien sur, la gorgebleue qui vient enfin se percher où on l’attend décide de se poser plus bas que d’habitude…

_D2_2764camraw.jpg
_D2_2765camraw.jpg
Et puis après elle décide de se poser derrière :

_D2_2794camraw.jpg
_D2_2795camraw.jpg
_D2_2796camraw.jpg
Et quand elle arrive pas trop mal, les photos sont prises pile quand l’aile de droite est devant l’oiseau !

_D2_2800camraw.jpg
_D2_2801camraw.jpg
_D2_2802camraw.jpg
Et puis enfin l’oiseau arrive comme prévu, et clac la 2ème semble très bien non ?

_D2_2867camraw.jpg
_D2_2868camraw.jpg
_D2_2869camraw.jpg
_D2_2871camraw.jpg


Oui bon ben en fait elle semble seulement. L’oiseau est un peu derrière la zone de netteté, dommage !

_D2_2868camrawcrop.jpg
Il avait raison Joseph, l’ancien que j’ai rencontré avec plaisir la veille, mieux vaut avoir une petite focale et recadrer après, histoire d’avoir une grande profondeur de champ au moment des prises de vue. Bon, avec un 500 mm ça pourrait fonctionner aussi, mais faudrait se mettre plus loin. Du coup, pour concrétiser l’idée, faudra y retourner l’année prochaine !
Pour terminer, voici quand même une petite photo de la Chevêche d’Athena de la Dive, bien connue par là-bas apparemment. C’est seulement le dernier matin que j’ai réussi à la photographier pas trop mal.

_D2_2548camraw.jpg

samedi 5 mars 2016

Une buse peut en cacher une autre

Le week-end dernier, malgré un temps encore bien pourri, je suis allé voir si les buses étaient toujours présentes. Arrivé sur place, seulement 5 buses sont en vue, et assez loin. Bof, pas de quoi passer la journée sur place, les chances de photos étant pratiquement nulles. Et puis un oiseau arrive et se perche sur un arbre pas très loin. Il y reste 5 minutes, puis ayant repéré une proie au sol (surement un ver de terre), il décolle et se pose au sol devant moi. Ce cas est déjà arrivé plusieurs fois, mais le problème est que depuis l'endroit où je gare la voiture, j'ai des bâtiments tout moches en arrière plan de la buse. Donc comme les fois d'avant je ne prend pas de photos. La buse redécolle et se perche à nouveau au même endroit.

Je sais qu'elle va surement recommencer la même manœuvre dans un moment, alors comme il n'y a pas d'autres buses à photographier autour de moi, je démarre la voiture et j'avance tranquillement pour passer à droite de la buse. Maintenant je ne la vois presque plus mais si elle retourne au sol j'aurais un bel arrière plan sans pollution humaine derrière elle. Et en plus je serai encore plus près.

Le matériel est prêt, la lumière un peu limite, mais ça ira. 5 minutes plus tard, bingo, la buse retourne au sol pour attraper un ver de terre. Je la verrouille dans le viseur du 7d. Normalement elle va redécoller vers la droite pour retourner se percher sur sa branche. Elle décolle, je commence à prendre ma rafale.

_D2_0145.jpg

Oups, finalement j'avais anticipé à droite mais elle décolle droit sur ma voiture ! Je corrige mon suivi:

_D2_0152.jpg
Et puis elle commence à partir sur la gauche. J'ai toujours du retard sur le suivi de la direction de l'oiseau, mais en même temps c'est difficile de faire mieux car ça va vite et à 10 images /seconde le miroir est toujours en mouvement et dans le viseur on ne voit pas grand chose...

_D2_0160.jpg
J'essaie de m'appliquer et voici la dernière image de la série, après plus possible de la suivre, elle part trop à gauche pour moi... Mais je l'aime bien cette dernière image, dommage qu'elle soit prise à 1000 iso à cause du manque de lumière.

_D2_0168.jpg

Et le tout s'est passé en 2 secondes et demi chrono... et j'ai pris 24 photos, quand on aime on ne compte pas !
Le reste du week-end, j'ai essayé d'affûter les mammifères le soir, pour fêter la fin de la chasse, mais j'ai juste réussi à faire fuir 11 biches en me rendant à mon poste d'affût ! Bravo à moi, quelle buse (c'est le cas de le dire une fois de plus...) !

dimanche 14 février 2016

Retour aux buses

Comme promis, voici encore des buses. J'espère que vous ne faites pas d'overdose ! Moi ça va, de toute façon j'ai toujours envie d'y retourner, la photo de buse parfaite je ne l'ai pas encore faite, et je sais que je ne la ferai pas, mais c'est toujours un plaisir d'essayer. Et puis je suis un peu trop exigeant, en trouvant ce spot je ne pensais même pas arriver à faire les photos que je vous présente, et maintenant j'aimerai faire bien mieux...

Du coup cet hiver j'ai laissé tomber le Tichodrome pour le moment, d'habitude c'est mon seul sujet régulier de l'hiver... Il me manque un peu, mais je tiens le coup !

Voici les photos du premier jour. J'ai décidé de me planquer avec mon filet dans la haie, histoire de voir comment se comportent les oiseaux, s'ils sont plus ou moins farouches que lors des prises de vue depuis la voiture. Résultat, c'est du pareil au même, les oiseaux s'approchent de temps en temps, mais jamais trop près...

_D2_9902camraw.jpg
_D2_9943camraw.jpg
_D2_9950camraw.jpg
_D2_9951camraw.jpg

Il n'y a que cet oiseau qui est venu voler très près, mais la lumière n'était pas bien orientée et au final je ne trouve pas les photos exceptionnelles. Celle-ci sort un peu du lot quand même, en plus c'est l'une des seules que j'ai réussi à bien cadrer, faut dire que le suivi est difficile, plus elles volent près plus elles vont vite dans le viseur...

_D2_0014camraw.jpg

Miam miam qu'est ce que c'est bon un ver de terre !

_D2_0008camraw.jpg

Voici un dernier oiseau qui m'a offert un joli petit vol. Je ne vais pas me plaindre, j'ai bien réussi mon suivi, le 7D mark 2 a bien fonctionné, mais a quand même été rattrapé par la grande loi de la photographie animalière. Vous savez, celle qui dit que la photo la plus intéressante est toujours la moins nette...
Si vous avez les mêmes gouts que moi, les 4 photos qui se suivent sont bien sur toutes intéressantes, mais pour moi la dernière sort du lot, j'adore la posture de la buse avec les serres bien en avant:

_D2_9975camraw.jpg
_D2_9976camraw.jpg
_D2_9977camraw.jpg
_D2_9978camraw.jpg maintenant, voici les mêmes photos de près:

_D2_9975camrawc.jpg
_D2_9976camrawc.jpg
_D2_9977camrawc.jpg
_D2_9978camrawc.jpg

La dernière est la seule à être floue, l'autofocus a perdu le point entre les 0,1 secondes qui séparent les 2 dernières photos. Dommage ! Heureusement la première de la série est quand même bien...

Pour mon dernier affût, je suis resté dans la voiture. J'ai compté jusqu'à 38 buses !

_D2_0050camraw.jpg

La première à s'approcher n'est pas du bon côté, l'arrière plan n'est pas des plus naturels...

_D2_0048camraw.jpg

Par la suite, malgré plusieurs heures d'attente, un seul oiseau vient à 2 ou 3 reprises à une distance raisonnable. Il s'agit d'une belle buse blanche, beaucoup plus claire que la plupart des autres individus. Le plumage des buses variables est comme leur nom l'indique, variable ! En général les buses blanches viennent des pays plus nordiques.
Ici elle court droit sur moi pour attraper un ver de terre qu'elle a repéré auparavant:

_D2_0074camraw.jpg

Parfois, les buses courent les ailes déployées, elles paraissent plus à l'aise:

_D2_0105camraw.jpg

C'est toujours encourageant de voir un oiseau se rapprocher comme ça de l'objectif, mais cette fois encore la belle buse blanche a décollé pour s'éloigner à nouveau à chaque fois que la distance devenait intéressante. J'ai quand même pu capter cette photo à la volée:

_D2_0127camraw.jpg

Une dernière image d'un autre oiseau:

_D2_0099camraw.jpg

Un peu plus tard, toutes les buses ont décollé subitement, alors qu'il y en avait 3 qui commençaient à se rapprocher. Aucun danger à l'horizon, je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Il y en a très peu qui sont revenues se poser par la suite.

Depuis, la météo est déplorable. On est dans une série ou il pleut tous les week-end et tous les jours ou je suis libre. Quand il fait beau, je travaille. Quand il neige, je travaille aussi bien sur... C'est la vie !

- page 1 de 4