Confinement au terrier

Oui, je sais, le confinement est terminé depuis un moment, mais comme j’ai un peu de retard, comme d’habitude, cette petite aventure date du confinement.

Je repère un terrier bien caché dans un talus au bord d’un champ, toujours en respectant les 1km de mon domicile, lors d’une balade dans mon coin habituel à fauvettes. Je vois que le terrier est actif car il y a des traces fraiches d’herbe couchée juste à côté. Du coup, je décide de poser mon piège photo devant le terrier pour voir s’il s’agit de blaireaux ou de renards. Le lendemain, je retourne chercher mon appareil. Mais pas de suspens, car sur le chemin, à 70 mètres du terrier, je surprend une petite boule de poils au milieu des herbes hautes. Pas de doute ! Du coup, c’est sans surprise mais avec plaisir que je découvre les vidéos prises par mon piège durant le jour précédent:

Le jour suivant, je surprend encore les 2 petits renardeaux au même endroit, dans les herbes au coin du pré. Je comprend que c’est leur petit coin à eux. Je me dit qu’il faut absolument que j’arrive à les photographier. Pour cela il va falloir être discret. Je ne me soucie pas trop de mon odeur car j’ai passé des heures à scruter les fauvettes à peine 20 mètres plus loin les semaines précédentes, du coup je me dit que la mère a déjà du sentir ma présence depuis longtemps et qu’elle ne devrait pas déplacer ses petits maintenant.

Je me rend donc discrètement sur place plusieurs fois, jusqu’à réussir à surprendre les 2 petits renardeaux couchés dans l’herbe. Problème, l’herbe est très haute, et même en montant le trépied à fond pour les photographier en plongée, c’est très encombré !

Sur cette photo, les 2 petits se font un câlin. Faut un peu d’imagination…

Je tente de me rapprocher et de me déplacer dans la zone ou l’herbe est moins dense sans faire le moindre bruit. L’un des petit finit par se lever et par partir un peu plus loin. L’autre ne bouge pas. Je suis maintenant pas trop mal placé. Il lève la tête:

J’espère avoir une photo nette sans herbe devant les yeux, mais c’est impossible ! En plus je dois travailler en mise au point manuelle, car l’autofocus est trop perturbé par les brins d’herbe. Le frangin repasse juste derrière, sympa.

Le 2ème se recouche et j’essaie en vain de faire une jolie photo:

Il se couche de l’autre côté. Je décide de tenter une approche encore plus radicale:

Bon, là je crois que c’est bon. Si si, en général, quand on voit une mouche grosse comme ça, c’est qu’il faut arrêter de s’approcher ! Il ne reste plus qu’à attendre.

Quelques minutes plus tard, le petit se tourne et se lève enfin, et miracle, j’ai enfin une vue presque dégagée sur sa petite bouille ! Je suis à 6 mètres de lui, debout, et il ne remarque rien ! Si seulement les adultes pouvaient être pareils….

Et là, un miracle se produit, juste devant moi, quelle chance !

Une fois réveillé, le renardeau s’avance vers moi pour venir à mes pieds !!!

Il finit par s’éloigner un peu, et moi je repart discrètement, ça suffit pour aujourd’hui…

Et puis après le confinement se termine, il faut retourner au boulot ! Mais une semaine après, je retrouve un matin l’un des petits toujours au même endroit. Cette fois l’herbe est encore plus haute, ça devient compliqué. Et le marmot semble plus méfiant, il s’éloigne quelque minutes après mon arrivée.

Encore une semaine plus tard, je retrouve les 2 petits ensembles. Mais ils sont bien cachés et je suis repéré avant de les voir. Le premier se lève et part tranquillement, tandis que le 2ème se recouche. Voilà une petite image à un moment où il lève la tête:

Depuis, je ne suis pas retourné les voir, car l’herbe est vraiment haute, on ne voit plus rien. Je me satisfait déjà bien de ces belles observations et de ces quelques photos, même si il y a quelques brins d’herbe et quelques feuilles de trop sur certaines…

Cet article a 1 commentaire

  1. jr

    Il me semble reconnaitre les renardeaux imprégnés par un ingénieur de chez Orange pour garder ses poules du côté du haut de Péron, je me trompe?????
    J.R

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.