Dans la pénombre du sous-bois

Vous vous rappelez certainement de mes photos du Pic épeiche en train de forer sa loge de reproduction. J'y ai laissé ma tente affût jusqu'à la fin de la reproduction. Par chance, cette fois, elle n'a pas disparu. Y a bien eu un visiteur qui est passé par là et qui l'a un peu dégradée, mais rien de grave. Cette fois ça ne devait pas être un ingénieur de chez…

0 commentaire

A moins d’un kilomètre

Normalement, ce printemps, j'avais prévu de pas mal bouger. Je voulais notamment descendre dans le sud pour tenter de photographier les fauvettes méridionales que je trouve très jolies et que je ne peux pas voir autour de chez moi. Et puis l'ami des chasseurs déclare qu'il faut rester chez soi et ne pas s'éloigner de plus d'1 km de son domicile. Alors je me dit que je vais en profiter…

0 commentaire