Un petit des cerfs ?

Cet été, j’ai fait très peu d’affûts aux mammifères. Mais un soir, je me motive pour sortir du côté de mon petit pré fétiche et aller voir si 1 ou 2 chevreuils veulent bien se montrer. Comme souvent, une bonne heure passe et rien à l’horizon. Enfin quand je dis “rien”, je parle des animaux autres que les moustiques. Car avec ces derniers, j’en suis à 2 – 2, c’est à dire 2 moustiques éclatés contre 2 piqures sur les mains. Faudra que je prenne des gants la prochaine fois !

Là, j’ai fait tout seul comme un grand une jolie photo de moi-même, je me suis appliqué, pensant que ce serait la seule photo de la soirée… Juste après je me suis enfilé sous mon filet qui sert aussi de moustiquaire, pratique mais pas efficace à 100% !

Subitement, enfin ça bouge ! Une chevrette sort tout au fond avec son petit. J’espère qu’ils vont se rapprocher, mais non, ils repartent à mon opposé. La chevrette a déjà du sentir mon odeur, je commence à avoir l’habitude…

Dix minutes plus tard, un autre petit chevreuil sort du bois, cette fois juste en face de moi ! Mais à peine sorti, il regarde à ma droite et repart aussitôt à fond la caisse.

Je regarde à mon tour à ma droite, et en fait c’est un mâle qui vient de sortir et qui a effrayé mon sujet ! Décidément ça n’arrête pas:

Le brocard m’a déjà certainement senti, vu qu’il s’éloigne. Je le suis dans le viseur, quand soudain, je vois 2 énormes têtes sortir du bois juste derrière le chevreuil qui se met à détaler: Ce sont 2 cerfs qui arrivent, je ne m’y attendais pas du tout, je n’en voit que très peu souvent ici !

L’un d’eux est complètement couvert de boue, il sort tout juste de son bain. Je suis repéré directement, comme d’habitude, mais les 2 compères n’ont pas l’air de s’inquiéter. Il s’agit de 2 daguets. Alors qu’est ce qu’un daguet ? D’après le dictionnaire Larousse, le daguet est un “Cerf dont la tête porte de simples dagues, c’est-à-dire cerf de moins de deux ans.”. D’après le site chassons.com, dont je suis un grand fan, il arrive qu’un cerf demeure un daguet après sa première mue au lieu d’avoir de vrais bois avec des cors. Il devient “par définition un mauvais cerf, à éliminer.

Enfin, pour le photographe animalier, un daguet par définition est juste “un Cerf avec des bois ridicules“. Bizarrement moi je ne tombe que sur des daguets, allez savoir pourquoi !

Toujours est-il que les 2 daguets semblent avoir leur première montée d’hormone: ils n’ont rien à faire de moi et commencent à faire des petits combats juste devant moi ! Incroyable, je n’ai jamais vu ça. La lumière est très limite mais la montée en iso du 5D mark 4 me permet de faire des photos, pas toutes floues…

Je suis largement repéré, mais toujours rien à faire de moi !

L’un des protagonistes vient prendre la pose devant moi entre 2 duels:

A un moment, ils re rapprochent jusqu’à se retrouver juste devant moi ! J’entends le bruit des bois qui s’entre-choquent…

Les 2 daguets partent d’un coup au bout du pré, et l’un d’eux commence à remuer le foin accumulé sur le bord avec les bois. Je m’aperçois à ce moment que le moindre déclenchement d’une photo fait réagir instantanément le cerf qui sursaute et s’immobilise en me regardant. Pourtant, j’ai activé le mode silencieux et je suis à 50 mètres ! C’est incroyable l’ouïe de cette bestiole. Je trouve que le mode silencieux du 5D mark4 n’est pas vraiment silencieux, et à priori les cerfs aussi…

Ensuite, les duels reprennent…

Plus tard, les 2 combattants se rapprochent à nouveau du bord du pré. Je me dit qu’ils vont peut-être enfin partir, mais non ! Ils décident de frotter leur tête et leurs bois dans les branches juste en face de moi. Il commence à faire nuit, je passe à 12800 iso:

puis à 25000 iso:

Pas si mal, quand on sait qu’il commence à faire nuit… on se croirait en plein jour, normal car l’appareil photo compense pour que la scène soit bien exposée, au prix d’un bruit numérique bien présent mais très acceptable :

Ensuite, je décide de passer en vidéo, car quand il n’y a plus assez de lumière pour faire des photos, il y en a toujours assez pour faire des vidéos, pratique !

Je termine par une petite photo à 32000 iso presque de nuit:

Je finit par me lever pour commencer à ranger mon matériel. Les cerfs sont toujours là, mais ils finissent par partir tranquillement dans le bois, après plus de 30 minutes de spectacle ! Moi, je range tout, et au moment de repartir, je me retrouve à 20 mètres d’un joli chevreuil qui était en train de m’observer de dos… Il fuit de suite, bien entendu. Quelle soirée !

Pour info, je suis retourné un autre soir au même endroit, et devinez quoi ? Je n’ai pas vu l’ombre d’un animal ! Même les moustiques n’étaient pas là. Comme quoi la nature reste imprévisible !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.